•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'équipe de hockey des Redmen, en Nouvelle-Écosse, changera de nom

Des joueurs de hockey prennent la pose après avoir remporté un championnat.

L'équipe des Redmen devrait changer de nom d'ici deux à trois ans, ont fait savoir des responsables.

Photo : Twitter/Riverview Redmen

Radio-Canada

L'école secondaire Riverview, à Coxheath, sur l'île du Cap-Breton, en Nouvelle-Écosse, va abandonner le nom de Redmen (« hommes rouges ») pour son programme de hockey, afin d'être plus respectueuse des Premières Nations.

Le nom a été choisi il y a près de 50 ans en raison de la couleur rouge des chandails et des chaussettes des joueurs, et ne faisait pas référence aux peuples autochtones, a indiqué un responsable du Cape Breton-Victoria Regional Centre for Education (CBVRCE).

À l'époque, des leaders autochtones avaient été consultés et avaient approuvé ce choix.

Mais Barrie Benard, coordonnateur des services micmacs au sein de la CBVRCE, soutient que l'heure du changement a sonné.

« Au fil des années, les gens ont été davantage mis en contact avec les cultures et traditions des Premières Nations, et il est devenu évident que le nom Redmen pouvait devenir offensant dans certaines circonstances », a-t-il dit.

« Et donc, plutôt que de se retrouver sous les projecteurs pour avoir un nom négatif, ou un nom qui pourrait être négatif, ils veulent simplement le changer pour que l'école puisse le mettre fièrement de l'avant, afin d'accroître l'unité. »

L'objectif consistera à trouver un nom pour toutes les équipes sportives de Riverview, comme cela est le cas dans d'autres écoles.

Le processus de changement de nom débutera à l'automne; les élèves seront consultés en ce sens.

« Cela peut être offensant »

L'un de ces élèves, Mitchell Doucette, ne savait d'ailleurs pas trop comment réagir à la suite de la décision annoncée mercredi.

« Lorsque ma mère m'a annoncé ça ce matin, j'étais un peu surpris, parce que je n'y ai jamais pensé. Je croyais simplement que Redmen était lié aux couleurs de l'école », a-t-il déclaré.

Julia Carrol, une autre élève de l'école, croit que le changement sera majeur pour l'école et la communauté.

« Lorsque vous y pensez, je pense que cela peut être offensant dans un certain sens, alors que je pense qu'il faudrait tout faire pour minimiser cela », a-t-elle déclaré.

Le nom des Redmen pourrait toutefois être encore utilisé lors de la prochaine année scolaire.

« Nous estimons qu'il faudra au moins de deux à trois ans avant que nous passions complètement à une nouvelle identité qui unifiera l'école », a souligné M. Bernard.

Les discussions sur ce changement de nom sont en cours depuis un certain temps, a-t-il précisé, mais elles ont été accélérées au début de l'année, lorsque l'Université McGill, à Montréal, a décidé d'abandonner le nom Redmen pour ses équipes sportives.

Avec les informations de CBC News

Hockey

Société