•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le nouveau nom de la rue Amherst sera annoncé vendredi

Une rue de Montréal

La rue Amherst, à Montréal, abrite une partie du village gai.

Photo : Radio-Canada / Charles Contant

Radio-Canada

La rue Amherst, à Montréal, sera rebaptisée vendredi matin, lors de la Journée nationale des peuples autochtones.

Espaces autochtones avait appris l'an dernier que le nouveau nom serait celui d'un Autochtone, en l'honneur de la réconciliation.

Le nouveau nom sera dévoilé à 9 h au parc Miville-Couture, à l'intersection de la rue Amherst et du boulevard René-Lévesque Est.

Un comité composé de représentants autochtones avait été mis en place pour dresser une liste de noms autochtones pour remplacer celui du général britannique Jeffery Amherst, surnommé le « père de la guerre bactériologique » pour avoir offert des couvertures infestées par la variole aux Autochtones.

L'identité des membres du comité a cependant été maintenue secrète.

Le chef de l'Assemblée des Premières Nations Québec-Labrador (APNQL), Ghislain Picard, se réjouit de l'initiative, rappelant que les Autochtones demandent un changement du nom de cette rue depuis plusieurs décennies.

Il estime également qu'un changement de perspective de l'histoire est nécessaire. « Certains passages [de l’histoire] sont moins glorieux [...]. Les Canadiens doivent avoir l'heure juste », a-t-il dit au micro de Le 15-18 sur les ondes d'Ici Radio-Canada Première.

Les noms du chef huron Kondiaronk, héros de la Grande Paix de Montréal, et du chef outaouais Pontiac, qui s'est révolté contre le général Amherst, avaient été évoqués.

Société