•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Programme varié pour la Journée nationale des peuples autochtones

Des adolescentes en tenue traditionnelle sur la pelouse du parc.

À Ottawa, c'est notamment au parc Massey qu'auront lieu les célébrations encore cette année.

Photo : Getty Images / Paul McKinnon

Radio-Canada

De Listiguj à Aklavik et d'Iqaluit à Tsawwassen, en passant par Halifax, Québec, Montréal, Toronto, Calgary ou Vancouver, des centaines d'événements spéciaux auront lieu vendredi dans tout le pays pour célébrer la Journée nationale des peuples autochtones, soulignée annuellement depuis maintenant 23 solstices d'été.

C'est du moins sur une base officielle que cette journée a 23 ans, car en réalité, c'est depuis très longtemps – des générations – que de nombreux groupes autochtones célèbrent leur culture le jour le plus long de l'année.

Le gouvernement du Canada a proclamé la première Journée nationale des peuples autochtones en 1996, se rendant à la demande formulée dès 1982 par l'Assemblée des Premières Nations – alors connue comme la Fraternité des Indiens du Canada –, puis en 1995 par l'Assemblée spirituelle et la Commission royale sur les peuples autochtones.

Attendu que les peuples autochtones du Canada ont contribué et continuent de contribuer de façon remarquable à la société canadienne et qu’il est jugé opportun de désigner une journée dans l’année pour souligner et célébrer cette contribution et reconnaître les diverses cultures de ces peuples; et attendu que bon nombre de peuples autochtones célèbrent le solstice d’été, lequel revêt un symbolisme important dans leurs cultures; […] son Excellence le Gouverneur général [Roméo LeBlanc] ordonne que soit prise une proclamation désignant le 21 juin de chaque année comme "Journée nationale des autochtones".

Extrait de la proclamation de 1996

Cette journée fait partie des festivités de Canada en fête, qui incluent également la Saint-Jean-Baptiste (le 24 juin), la Journée canadienne du multiculturalisme (le 27 juin) et la fête du Canada (le 1er juillet).

Il s’agit d’un jour férié dans les Territoires du Nord-Ouest depuis 2001 et au Yukon depuis 2017, des territoires où les Autochtones représentent respectivement plus de la moitié et près du quart de la population.

Trois Autochtones, dont une joue du violon, un deuxième danse et un dernier frappe un tambour.

Le visuel officiel de la Journée nationale des peuples autochtones.

Photo : Gouvernement du Canada

À l’agenda

Dans la plupart des cas, les festivités se dérouleront donc vendredi, mais les organisateurs de plusieurs événements ont préféré profiter du week-end, voire prolonger le plaisir pendant quelques jours.

Voici quelques-unes des activités proposées :

  • À Montréal, Présence autochtone tiendra vendredi à 9 h 30 un rassemblement au quai de l’Horloge du Vieux-Port, qui sera suivi entre autres d’une prestation multimédia de Catherine Boivin, du dévoilement d’une sculpture éphémère et d’un spectacle de chants et de danses mohawks.
  • Toujours vendredi, le centre d'amitié Montréal autochtone recevra les visiteurs dès 15 h au parc Arthur-Therrien, à Verdun, pour un barbecue et plusieurs autres activités avec les chanteurs et danseurs de Buffalo Hat Singers, la chanteuse de gorge Nina Segalowitz et l’auteur-compositeur-interprète Sakay Ottawa, notamment.
  • De son côté, la Guilde inaugurera vendredi à partir de 18 h la nouvelle exposition permanente Trilogie des matières, puis suivra à 19 h 30 la soirée de poésie autochtone Parlure et Parures (1356, rue Sherbrooke Ouest).
  • Le Musée d’art contemporain marquera la journée en recevant gratuitement les visiteurs, qui pourront découvrir les expositions de Rebecca Belmore et de Nadia Myre.
  • Le Musée McCord offrira un accès gratuit à ses trois expositions Cultures autochtones et projettera en continu le film Territoire Ishkueu Territoire Femme, réalisé en 2018 par Claude Hamel.
  • Puis au Jardin des Premières-Nations, au Jardin botanique, Nicole O’Bomsawin se produira avec sa troupe de danse Mikwôbaït, tandis que seront projetés des courts métrages du Wapikoni mobile.
  • Musique nomade propose pour sa part un spectacle avec Anachnid, Q052 et Snotty Nose Rez Kids à la Sala Rossa, dans le cadre de Suoni Per Il Popolo.
  • À Québec, le Cercle KISIS mettra de l’avant la richesse des cultures autochtones à partir de 18 h sous le chapiteau installé au parc de l'Anse-à-Cartier, dans le quartier Limoilou, avec le conteur Alexandre Bacon et les musiciens Pascal Ottawa, Andrée Levesque Sioui et Kawandak.
  • À Saguenay, le Centre d'amitié autochtone a organisé pour vendredi toute une journée d’activités se clôturant en soirée par une prestation de Claude McKenzie, et prévoyant aussi une dégustation de mets traditionnels, un mini pow-wow, un spectacle de contes et légendes et un encan, le tout à la place du Citoyen. Le film Telesh Metatash, la reine des bois, de Nikol Brunet, sera projeté au même endroit la veille à 18 h.
  • À Sherbrooke, le chant, la danse et artisanat traditionnels seront à l’honneur vendredi après-midi au parc Belvédère, où auront également lieu des activités de sensibilisation et d’ouverture à l’autre.
  • À Val-d'Or, le Centre d'amitié autochtone tiendra vendredi après-midi sur le site Kinawit une série d'activités gratuites, dont des démonstrations de danses et une dégustation de mets traditionnels.

Des activités auront aussi lieu au parc Vincent Massey d’Ottawa, au Musée canadien de l’histoire de Gatineau, au Musée Pop de Trois-Rivières, à la Gallery 1313 de Toronto, au Toronto Zoo de Scarborough, au musée Transcona de Winnipeg, au Fort Calgary dans la ville du même nom, à la Canada Place d’Edmonton, à l’Aboriginal Friendship Centre de Vancouver, de même qu’en une multitude d’autres endroits, en particulier dans les plus de 600 communautés autochtones du pays.

Radio-Canada présentera par ailleurs plusieurs émissions et documentaires dans le cadre de cette journée, notamment :

  • Espaces autochtones diffusera vendredi à 12 h 15 un Facebook Live sur les langues autochtones en direct de la place Jacques Cartier, à Montréal; notre collaboratrice Moe Clark offrira alors une prestation;
  • Sur la grande terre, vendredi à 20 h, à ICI RDI;
  • Pour emporter avec Michèle Audette, animée par France Beaudoin, vendredi à 20 h à ICI ARTV;
  • Rite de passage II, vendredi à 20 h, à ICI Explora
  • Du teweikan à l’électro, samedi à 22 h 40, à ICI Télé;
  • L’aigle et le condor : la grande envolée, dimanche à 11 h, à ICI Télé.

Autochtones

Société