•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le NPD demande à la GRC d'enquêter sur la stérilisation forcée d'Autochtones

Le député Don Davies en gros plan lors d'un point de presse.
Le député Don Davies rappelle que des Autochtones de la Saskatchewan ont soutenu qu'elles avaient été forcées ou fortement encouragées à subir une ligature des trompes. Photo: La Presse canadienne / Adrian Wyld
La Presse canadienne

Le porte-parole néo-démocrate en matière de santé, Don Davies, demande à la GRC d'ouvrir immédiatement une enquête sur toutes les allégations de stérilisation forcée de femmes autochtones au Canada.

Dans une lettre à la commissaire de la Gendarmerie royale du Canada (GRC), Brenda Lucki, M. Davies demande que des mesures soient prises à la suite « des nombreuses allégations crédibles » selon lesquelles des crimes auraient été commis.

M. Davies rappelle que des Autochtones de la Saskatchewan ont soutenu qu'elles avaient été forcées ou fortement encouragées à subir une ligature des trompes, contre leur gré, « visiblement sous la contrainte ».

Le député de Vancouver évoque également l'action collective, regroupant 60 femmes, intentée en Saskatchewan contre la province, le gouvernement fédéral, les autorités régionales de la santé et certains médecins.

M. Davies soutient que la couverture médiatique a poussé ensuite plus de femmes de partout au Canada à révéler qu'elles avaient elles aussi subi une stérilisation forcée au cours des dernières années.

En décembre, le Comité des Nations unies contre la torture a exhorté le Canada à prendre des mesures pour répondre à ces allégations de stérilisation forcée. Le Comité a donné un an au Canada pour faire état des progrès accomplis.

Politique