•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lac-Simon offrira 49 nouvelles places en garderie

Une femme devant un logo avec une patte d'ours
La chef de Lac-Simon, Adrienne Jérôme. Photo: Radio-Canada / Thomas Deshaies
Thomas Deshaies

Le conseil de Lac-Simon se dotera d'un nouveau bâtiment afin de pouvoir accueillir 49 nouveaux jeunes en garderie. La construction devrait être terminée pour la prochaine rentrée scolaire. Les nouvelles infrastructures seront administrées par le Centre de la petite enfance (CPE) Takinagan, qui accueille actuellement 30 jeunes.

La période de la réception des soumissions s'est conclue avant les fêtes et le contrat sera octroyé sous peu. La liste d'attente est de plus en plus importante selon la directrice du CPE Takinagan, Isabelle Babin.

Les parents viennent me voir pour demander où ils sont rendus dans la liste d'attente et j'ai de la misère leur répondre, explique-t-elle.

La liste est longue et c'est très rare qu'un enfant va résilier du jour au lendemain.

Une femme devant un tableau.La directrice du CPE Takinagan, Isabelle Babin, se réjouit de pouvoir accueillir 49 nouveaux jeunes en garderie. Photo : Radio-Canada / Thomas Deshaies

Un besoin pour les jeunes parents

Selon la chef, Adrienne Jérôme, les nouvelles places favoriseront le retour à l'école de certains parents.Ils vont pouvoir aller se scolariser, aussi aller sur le marché du travail, se réjouit-elle.

Avec la pénurie de garderies, les jeunes (parents) ont des choix à faire (entre l'école et s'occuper des enfants), puis des fois leur premier choix, c'est leurs enfants

Adrienne Jérôme, chef de Lac-Simon

Une situation que constate aussi Mme Babin. J'ai connu des étudiantes qui devaient apporter leur bébé à l'école pour terminer leurs études  explique-t-elle.

Une communauté qui s'agrandit et de nouvelles infrastructures

Le nombre de naissances à Lac-Simon est particulièrement importantes et nécessite de nouvelles infrastructures, martèle Mme Jérôme.

 On a 80 naissances par année, ça n'arrête pas et la population grossit très rapidement. 

Les travaux d'agrandissement de l'école primaire de la communauté s'achèvent à peine que les élus planifient déjà un autre agrandissement d'ici quelques années.

Ça va être top petit bientôt , constate Mme Jérôme.

De plus en plus, la communauté est devenue stable. La construction de 14 maisons cette année va désengorger (les autres maisons), mais la liste d'attente est encore très longue

Adrienne Jérôme, chef de Lac-Simon

Le Programme d'aide préscolaire est également localisé dans un tout nouveau bâtiment, qui est situé dans le même secteur où se construisent 14 nouvelles maisons. Mme Jérôme se réjouit de la stabilité de la communauté et des projets de développement qui prennent forme.

Abitibi–Témiscamingue

Autochtones