•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dominique Rankin, Shirley Cheechoo nommés à l’Ordre du Canada

Le chef spirituel algonquin Dominique Rankin.

Le chef spirituel algonquin Dominique Rankin

Photo :  CBC / Giacomo Panico

Radio-Canada

Le chef spirituel algonquin Dominique Rankin, l'artiste sioux Maxine Noel ainsi que l'actrice et cinéaste Shirley Cheechoo, de la Première Nation M'Chigeeng, sont parmi les 103 personnes investies jeudi de l'Ordre du Canada.

Dominique Rankin, un survivant des pensionnats autochtones de La Conception, au Québec, a été nommé à l'Ordre « pour avoir consacré sa vie à préserver la culture algonquine et à militer pour la paix, en qualité d’aîné et de guide spirituel ».

« J'ai été très surpris. Je suis très heureux et très fier. J'ai travaillé très dur dans ma vie », a déclaré le cofondateur de l'organisme à but non ­lucratif Kina8at. « Cela m'aidera à poursuivre ma vision. »

Dominique Rankin souhaite continuer à œuvrer en faveur de la réconciliation, de la guérison et de la paix. « Je veux aider à la réconciliation, je crois en cela. De nos jours, nous parlons souvent des pensionnats, pas pour revivre la souffrance mais pour guérir », dit-il.

Parmi les autres nouveaux membres de l'Ordre :

  • Maxine Noel, artiste autochtone de Stratford, en Ontario, nommée à l'Ordre du Canada pour « ses créations uniques en arts visuels et son militantisme ayant permis aux communautés autochtones d’exprimer leur créativité ».
  • Shirley Cheechoo, de la Première Nation M'Chigeeng en Ontario, investie « en raison de sa contribution multidimensionnelle au cinéma canadien et son soutien aux artistes autochtones de la relève ». La cinéaste, réalisatrice, scénariste et actrice primée fait partie de la distribution de la série télévisée The Rez diffusée sur les ondes de CBC. Elle est également chancelière de l'Université Brock à St. Catharines, en Ontario.
  • Le militant Leroy Little Bear, membre de la Confédération des Pieds-Noirs, nommé pour « son travail de plaidoyer pour les droits et l'autonomie gouvernementale des Autochtones, et son action de promotion de l'accès à l'éducation pour les peuples autochtones du monde entier ».
  • Le médecin Thomas Dignan, nommé pour son « dévouement à la santé et au bien-être des communautés autochtones comme médecin de première ligne ».
  • La professeure à l'Université de la Colombie-Britannique Jo-ann Archibald Q'um Q'um Xiiem, originaire de la nation Stó:lo, nommée « pour son leadership visant à favoriser l'inclusion de contenu autochtone dans les programmes d'enseignement canadiens au niveau primaire et universitaire ».

Outre les chefs de file autochtones, la liste des 103 personnalités de l'Ordre du Canada inclut des gens d’affaires, des artistes, des scientifiques, des athlètes – notamment le président du Cirque du Soleil, Daniel Lamarre, le gymnaste et chorégraphe André Simard, ou encore les journalistes de Radio-Canada Charles Tisseyre et Daniel Lessard.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Société