•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des totems qualifiés d’appropriations culturelles retirés de certains étalages

Le totem en bois comprend une rondelle, le logo de l'équipe, la figure grimaçante d'une joueur et la tête d'un animal souriant.
Neuf pharmacies Lawtons en Nouvelle-Écosse retirent de leurs étalages les totems aux couleurs d'équipes sportives professionnelles. Photo: CBC/Brett Ruskin
Radio-Canada

Des totems aux couleurs d'équipes de la Ligue nationale de hockey et qualifiés d'appropriation culturelle sont retirés des étalages de neuf pharmacies Lawtons, en Nouvelle-Écosse.

Rebecca Thomas, une Micmaque, a remarqué les objets et porté plainte à l’entreprise sur Twitter en les décrivant comme d’affreux déchets d’appropriation culturelle qui minent la culture autochtone de la côte ouest.

Les totems sont des symboles importants pour les communautés qui ont cette tradition, explique Mme Thomas. Il n’aurait fallu qu’une personne s’en rende compte dans la direction de l’entreprise pour stopper le tout, selon elle. Si cela avait été le cas, ajoute-t-elle, l’entreprise ne serait pas dans l’embarras aujourd’hui.

Les totems traditionnels sont sculptés par des Autochtones de la côte ouest pour commémorer leurs ancêtres, leur histoire familiale et certains événements.

Lawtons a rapidement réagi au message de Mme Thomas en présentant des excuses et en annonçant sa décision de retirer immédiatement les objets de ses étalages.

L’entreprise communique avec ses fournisseurs pour les informer des commentaires qu’elle a reçus, ajoute Sarah McLean, directrice des communications. Nous sommes déterminés à offrir une expérience de magasinage positive et inclusive à toute notre clientèle, souligne-t-elle.

Des caricatures, selon un artiste britanno-colombien

L’artiste multidisciplinaire et sculpteur de totems Carey Newman, de la nation ​Kwakwak'awakw en Colombie-Britannique, affirme que les totems de la LNH sont plutôt des caricatures d’une culture.

Le totem en bois comprend une rondelle, le logo de l'équipe, la figure grimaçante d'une joueur et la tête d'un animal souriant.Les totems représentent des équipes sportives professionnelles, dont les Maple Leafs de Toronto. Photo : CBC/Brett Ruskin

L’art du totem est transmis de génération en génération. Pour sculpter un totem, il faut beaucoup de temps et il faut se dévouer corps et âme à son oeuvre, explique Carey Newman. Il dit être désolé de voir des totems qui ressemblent à des blagues.

Lawtons a bien agi en les retirant de ses commerces, estime-t-il. Il est normal que les gens ou les entreprises commettent des erreurs, mais le plus important, dit-il, c’est leur réaction lorsqu’on leur signale leur erreur.

La LNH a aussi une responsabilité quand elle endosse des produits dérivés, ajoute le sculpteur. Si elle avait refusé d’endosser une appropriation culturelle, les produits n’auraient pas abouti sur les étalages des pharmacies.

Le fabricant des totems, l’entreprise Evergreen, les présente comme des objets décoratifs portant les logos officiels et homologués de dizaines d’équipes sportives professionnelles.

Le totem en bois comprend une rondelle, le logo de l'équipe, la figure grimaçante d'une joueur et la tête d'un animal souriant.Un totem aux couleurs des Canuks de Vancouver à vendre sur le site Internet du magasin Home Depot de Bellingham dans l'État de Washington. Photo : Homedepot.com

Il n’a pas été possible d’avoir une confirmation de la LNH à savoir si les totems sont bel et bien homologués.

Les Maple Leafs de Toronto font partie des équipes représentées par les totems. Il n’a pas été possible d’obtenir des commentaires de l’organisation.

Les totems portent aussi les couleurs du Canadien de Montréal, des Canuks de Vancouver et des Blackhawks de Chicago, entre autres.

D'après un reportage de Brett Ruskin

Avec les informations de CBC

Nouvelle-Écosse

Autochtones