•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le tourisme autochtone en plein essor au Yukon

Des totems devant un édifice avec des montagne enneigées en arrière-plan.
Le Centre d’apprentissage de la Première Nation de Carcross/Tagish présente les totems de chacun des clans de la Première Nation. Photo: Radio-Canada / Philippe Morin
Radio-Canada

Une conférence sur le tourisme autochtone à Carcross s'est soldée par la signature d'un protocole d'entente entre le gouvernement du Yukon et des associations touristiques dans le but d'en développer le potentiel.

Le territoire finalise présentement sa stratégie touristique, et la ministre du Tourisme et de la Culture, Jeanie Dendys, affirme que ce protocole permet d'avancer un plan qui assurera un développement durable du tourisme autochtone au Yukon.

le secteur touristique des Commons à Carcross.Le village de Carcross au sud de Whitehorse attire de plus en plus de visiteurs, étrangers comme Yukonnais. Photo : Radio-Canada / Claudiane Samson

La localité de Carcross est devenue une destination touristique de plus en plus importante au territoire ces dernières années. La Première Nation Carcross/Tagish y a déjà créé un emplacement pour des boutiques et des sentiers de vélo de montagne.

Marilyn Jensen, présidente de l'Association touristique et culturelle des Premières Nations du Yukon et originaire de la région, croit que le développement touristique doit être réalisé en concertation.

Il est d'abord essentiel d'être au diapason et de partager la même vision. Nous savons que le tourisme autochtone est en croissance au pays, qu'il est durable et représente une industrie dans laquelle les Autochtones peuvent réellement s'investir.

Marilyn Jensen, présidente de l'Association touristique et culturelle des Premières Nations

Elle ajoute que, dans le passé, le développement économique au territoire a largement été imposé aux peuples autochtones.

affiche indiquant le titre de la conférence avec des participants dans une salle en arrière-planUn protocole d'entente pour une collaboration entre le Yukon et les associations touristiques autochtones du territoire et du pays a été signé lors de la conférence sur le tourisme autochtone tenu à Carcross. Photo : Radio-Canada / Philippe Morin

Les participants à la conférence de mercredi s'entendent pour doubler d'ici 10 ans le nombre d'activités touristiques autochtones offertes. Le Yukon se démarque déjà dans le pays avec la Colombie-Britannique et le Québec, selon Keith Henry, le PDG de l'association touristique autochtone du Canada.

Ce dernier affirme que la demande au pays pour des activités authentiques autochtones est en forte croissance : « À travers des centres culturels, des excursions sur le territoire, la nourriture, il y a toutes sortes de moyens par lesquels les visiteurs veulent faire découvrir le Canada. »

La beauté du Yukon tient dans le fait que la culture autochtone est riche, authentique et puissante à travers les différentes Premières Nations. C'est un gage de succès pour l'avenir.

Keith Henry, PDG de l'association touristique autochtone du Canada

Keith Henry affirme que, pour atteindre le plein potentiel, il faut améliorer l'hébergement et l'offre culinaire de façon à créer des destinations « emblématiques ».

Grand-Nord

Tourisme