•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Saganash et D'Amours ratent l'assemblée politique annuelle de la Nation Algonquine Anishnabeg

Des chefs algonquins sont assis derrière une longue table dans une salle communautaire.
Les chefs algonquins étaient réunis à Lac-Simon le 12 décembre. Photo: Radio-Canada / Piel Côté

Le député fédéral de la circonscription d'Abitibi-Baie-James-Nunavik-Eeyou, Romeo Saganash, et la ministre déléguée aux Affaires autochtones, Sylvie D'Amours, brillaient par leur absence à l'assemblée politique annuelle des chefs de la Nation Algonquine Anishnabeg.

Avec les informations de Piel Côté

Les deux devaient effectuer des allocutions lors de l'événement présenté à Lac-Simon le 12 décembre.

L'attachée de presse de Romeo Saganash a mentionné qu'il était en vol en direction de Val-d'Or. Un problème technique de l'avion a toutefois obligé le pilote à rebrousser chemin.

En ce qui concerne Sylvie D'Amours, elle a annulé sa participation en raison d'une grippe et du Conseil des ministres, a-t-elle répondu sur Twitter.

Malgré les raisons évoquées, la cheffe de Lac-Simon, Adrienne Jérôme, et le chef de l'Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador, Ghislain Picard, n'ont pas apprécié l'absence de Mme D'Amours.

C'est une déception et un manque de respect pour nous. Nous étions là, toute la nation algonquine. Nous voulions qu'elle vienne, elle vient juste d'être élue, a réagi Mme Jérôme.

Dans le cas de Mme D'Amours, on a questionné son intérêt par rapport à des absences qui sont remarquées depuis sa nomination à titre de ministre déléguée aux Affaires autochtones, raconte M. Picard.

Je commence à me poser des questions par rapport à la volonté politique du gouvernement du Québec, ajoute-t-il.

Abitibi–Témiscamingue

Autochtones