•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le projet éolien Apuiat : les Innus persistent et signent

Des éoliennes du parc Mesgi’g Ugju’s’n, en Gaspésie.
Des éoliennes du parc Mesgi’g Ugju’s’n, en Gaspésie Photo: Site web de Mesgi’g Ugju’s’n
Radio-Canada

Alors que le premier ministre François Legault a annoncé récemment l'annulation du projet de parc éolien Apuiat, les chefs et élus des neuf communautés de la Nation Innue réaffirment haut et fort que le projet est toujours vivant.

« Le projet éolien Apuiat devra se réaliser », ont déclaré par voie de communiqué les chefs des communautés de la Nation Innue. Lors d’une rencontre annuelle organisée à Uashat mak Mani-Utenam sur la Côte-Nord, les leaders innus ont présenté une feuille de route dans laquelle ils réitèrent leur volonté de voir se réaliser le projet éolien.

Estimant le projet de 600 millions non rentable, le premier ministre caquiste, François Legault, l’a mis de côté jusqu’à ce qu’Hydro-Québec ait écoulé ses surplus.

En conférence de presse, M. Legault en avait fait l’annonce juste après sa rencontre avec les chefs innus, le 29 novembre, au ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles à Québec.

Le premier ministre s’accorde ainsi avec la position des dirigeants d'Hydro-Québec, qui estiment ce projet inutile et contre-productif.

Selon le communiqué, les chefs innus comptent malgré tout présenter au premier ministre un plan d’action afin d’assurer la concrétisation du projet qui, selon eux, « doit se réaliser rapidement. »

Autochtones

Environnement