•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Incendie d'Iqaluit : deux adolescents arrêtés

Vue au loin d'un épais panache de fumée qui s'échappe d'un grand incendie du magasin Northmart d'Iqaluit.
L'incendie a endommagé sérieusement la partie arrière du magasin Northmart d'Iqaluit, au Nunavut, tôt jeudi matin. Photo: Radio-Canada / David Gunn
Radio-Canada

Deux adolescents ont été arrêtés en lien avec une série d'incendies qui ont détruit l'entrepôt de la plus grande épicerie d'Iqaluit, la capitale du Nunavut, a annoncé la Gendarmerie royale du Canada (GRC) vendredi matin.

Le feu, qui s'est déclenché dans la nuit de mercredi à jeudi, a été éteint après s'être déchaîné pendant 22 heures. Aucun blessé n'a été signalé.

Dans un communiqué, la GRC a annoncé que la police travaillait avec le bureau des incendies du Nunavut et que deux adolescents étaient en détention. Ils pourraient faire face à des accusations pour incendie criminel causant un danger pour la vie humaine.

Les jeunes ne sont pas nommés dans le communiqué.

La police et les pompiers « travaillent avec diligence pour assurer la sécurité du public et pour traduire les responsables en justice », a déclaré le commandant de district de la GRC, Mark Crowther.

La mairesse d'Iqaluit, Madeleine Redfern, a tweeté tôt vendredi que l'incendie au Northmart d'Iqaluit était « en grande partie éteint ». Elle a ajouté que les pompiers avaient pu sauver le magasin principal du bâtiment, qui avait toutefois subi d'importants dégâts d'eau et de fumée.

« Il faudra du temps pour évaluer et entreprendre les réparations et le remplacement des parties perdues des autres bâtiments », a déclaré la mairesse.

Six incendies ont fait rage jeudi dans la communauté, détruisant la zone d'entrepôt de Northmart – où sont stockées les denrées alimentaires provenant du transport maritime – et menaçant les résidences des aînés à proximité.

Les pompiers des autres communautés du Nunavut, notamment de Pangnirtung et de Cape Dorset, se sont rendus à Iqaluit jeudi pour venir en aide aux équipes locales.

La cause de l'incendie n'est pas encore connue.

Avec les informations de CBC

Autochtones

Justice et faits divers