•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un livre sur l'exploitation sexuelle des femmes autochtones à Montréal

Le livre Mon ami...mon agresseur de Josée Mensales et Diane Veillette (édition non-corrigée)
Le livre Mon ami...mon agresseur de Josée Mensales et Diane Veillette (édition non-corrigée) Photo: Radio-Canada / Jean-François Villeneuve
Radio-Canada

Le comité exécutif de la Ville de Montréal a autorisé mercredi la publication d'un livre dirigé par deux policières portant sur l'exploitation sexuelle des femmes autochtones en milieu urbain.

Un texte de Laurence Niosi

Publié par la maison d'édition autochtone Hannenorak, de Wendake, dans la région de Québec, Mon ami...mon agresseur est un recueil de témoignages de « survivantes » tombées sous la coupe de proxénètes, de même que ceux d'intervenants travaillant pour des organismes communautaires autochtones. Leurs propos ont été recueillis par Diane Veillette et Josée Mensales du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

« Ce livre est un très bel exemple d'un outil conçu dans une approche d'analyse différenciée selon les sexes et intersectionnelle, c'est-à-dire qu'il tient en compte la situation particulière des femmes en tenant compte de la réalité culturelle », a souligné mardi Nathalie Goulet, responsable de la sécurité publique au comité exécutif.

Le livre devait sortir initialement le 2 novembre, mais il n'avait pas encore reçu l'aval du comité exécutif, qui devait autoriser la signature du contrat d'édition entre Hannenorak et la Ville de Montréal. La publication du livre a été reportée au début de l'année prochaine.

Le livre, qui doit sortir en français et en anglais, vise le grand public, mais surtout « les Autochtones qui arrivent dans les grandes villes », explique Daniel Sioui, fondateur d'Hannenorak. « Si je peux empêcher une fille de tomber dans ce milieu, tant mieux », ajoute-t-il.

Les redevances du livre seront versées à des organismes communautaires autochtones.

Mon ami...mon agresseur est le second livre de Diane Veillette et Josée Mensales, qui ont publié en 2015 Pour l’amour de mon pimp, dans lequel six anciennes travailleuses du sexe se racontent.

Les deux policières sont coordonnatrices du programme Les survivantes, qui vient en aide aux jeunes femmes victimes des proxénètes.

Avec la collaboration de Jérôme Labbé

Société