•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une adolescente meurt lors d'une intervention policière au Nunavik : le BEI enquête

Le village nordique de Kuujjuaq, au Nunavik, dans le Nord du Québec.
Le village nordique de Kuujjuaq, au Nunavik, dans le Nord du Québec. Photo: Radio-Canada / Eilís Quinn

Le Bureau des enquêtes indépendantes (BEI) se penche sur la mort d'une femme de 19 ans lors d'une intervention policière du Corps de police régional de Kativik (KRPF) vendredi, à Kuujjuaq.

Des policiers du KRPF auraient été appelés vers 8 h 30 afin d'intervenir auprès d’une femme armée et barricadée seule à Kuujjuaq, avec laquelle ils ont tenté de négocier, apprend-on dans un communiqué du BEI diffusé la journée même.

Alors qu’ils se trouvaient autour du périmètre, les policiers auraient entendu une détonation venant de l’intérieur. Ils seraient ensuite entrés rapidement, pour trouver la femme sans vie.

L'enquête du BEI permettra notamment de déterminer si ces informations sont exactes.

Six enquêteurs du BEI ont été chargés d'enquêter sur cet événement et ils arriveront à Kuujjuaq en fin de journée.

Le BEI a fait appel à la Sûreté du Québec pour agir comme corps de police de soutien dans cette enquête.

Le BEI a pour mission de faire enquête, à la demande du ministre de la Sécurité publique, dans tous les cas où une personne autre qu'un policier en service meurt ou subit une blessure grave par une arme à feu utilisée par un policier lors d'une intervention policière.

Le BEI demande à quiconque aurait été témoin de cet événement de communiquer avec lui sur son site web (Nouvelle fenêtre).

Autochtones

Justice et faits divers