•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Marie-Josée Parent rejoint l'administration Plante

Marie-Josée Parent

Photo : Radio-Canada / Karoline Benoit

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La conseillère de Ville dans l'arrondissement de Verdun, Marie-Josée Parent, se joint au comité exécutif de l'administration Plante, où elle sera chargée du dossier de la réconciliation avec les peuples autochtones.

Marie-Josée Parent, d'origine micmaque, est devenue la première élue autochtone de l'histoire de la Ville de Montréal lors des élections de novembre dernier sous la bannière d'Équipe Coderre en 2017.

La toponymie est un enjeu au coeur du dossier de la réconciliation, selon elle.

« La réconciliation est processus très complexe. Les priorités sont encore en train d'être définies, mais des dossiers de toponymies sont très importants. Le changement de la rue Amherst est un processus qu'on a engagé. », dit-elle.

Il s'agit de la troisième élue de l'opposition à se joindre à l'administration de la mairesse Valérie Plante. Comme ses prédécesseurs, elle n'adhère pas à Projet Montréal et siégera comme indépendante.

Marie-Josée Parent était auparavant la directrice générale de l'organisme DestiNATIONS et coprésidente du Réseau pour la stratégie urbaine de la communauté autochtone de Montréal.

Elle a également travaillé à la construction d'une ambassade culturelle autochtone à Montréal.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !