•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un joueur autochtone de cube Rubik vise le prochain championnat mondial

Après s'être fait remarqué au tournoi de cube Rubik de Montréal, le jeune Walter Duff rêve des prochains championnats mondiaux.
Après s'être fait remarqué au tournoi de cube Rubik de Montréal, le jeune Walter Duff rêve des prochains championnats mondiaux. Photo: Fournie par Walter Duff
Radio-Canada

Un jeune Cri de la Baie-James qui détient un record national canadien de cube Rubik rêve de faire sa marque au prochain championnat mondiaux en Australie.

Walter Duff n’est pas un novice. Le jeune homme, originaire de Chisasibi au Québec, détient déjà le record canadien du Skewb, un casse-tête dans le style du cube Rubik mais en trois dimensions et combinant trois surfaces. Le garçon de 14 ans a réussi la manœuvre en seulement 1,83 seconde.

La fin de semaine dernière, Walter est monté sur le podium après avoir participé à quatre compétitions de vitesse lors d’un tournoi national qui s’est déroulé à Montréal.

« C’est un tournoi très amusant, a-t-il déclaré à CBC. Pour moi, cela signifie que je progresse et que je me rapproche de mon objectif, celui du record du monde. »

Pour la petite histoire, Walter a découvert le cube Rubik il y a maintenant quatre ans lorsque son cousin lui a prêté son exemplaire. Depuis, la passion du jeu ne l’a plus lâché.

« J’ai eu un véritable coup de foudre, a-t-il raconté. Je voulais tellement un cube que mon père a finalement accepté de m’en acheter un. »

Ensuite, le garçon s’est fixé plusieurs objectifs comme celui de résoudre un cube Rubik en moins de 25 secondes. Son père, Warren Duff, se souvient avoir vu son enfant travaillé dur pour y parvenir.

« Je voyais qu’il prenait cela au sérieux, explique le paternel. Il regardait des vidéos sur internet pour s’entraîner. En quelques mois, il a réussi le défi en moins de 15 secondes ! »

Devant l’obstination du jeune Walter, la famille décide de collecter des fonds pour lui permettre de participer à des compétitions. Pour le papa – qui se souvient que ses propres parents n’avaient pas les moyens de l’aider financièrement à jouer au baseball – donner à son fils la possibilité de réaliser ses rêves est une belle revanche.

« Je sais à quel point c’est important d’avoir des rêves d’enfant », a-t-il dit.

La famille se tourne maintenant vers la collecte de fonds pour envoyer Walter au grand championnats du monde du cube Rubik qui se déroulera du 11 au 14 juillet prochain à Melbourne, en Australie.

À ce titre, le père demeure reconnaissant envers le soutien qu’il a reçu de nombreux membres de la nation crie. « Sans leur aide, on n’aurait jamais pu aller aussi loin. Merci à tous! », a-t-il lancé.

En attendant, le père a mis en ligne une page YouTube pour partager des vidéos où l’on peut voir son fils en pleine compétition. Selon lui, si le nombre de vues est suffisamment élevé, cela pourrait permettre à Walter d’être parrainé et ainsi l’aider à couvrir les frais de voyage.

D'après un texte de Susan Bell et Marjorie Kitty.

Avec les informations de Radio-Canada avec CBC

Autochtones

Société