•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le navire Umiavut est remis à flot

Un bateau qui dessert les Inuits échoue

La deuxième tentative de la Garde côtière canadienne pour renflouer le navire Umiavut a été la bonne. Le cargo échoué depuis dimanche dans le lac Saint-Pierre a réussi à accoster au port de Trois-Rivères.

Peu avant 16 h, le navire a été libéré du haut-fond vaseux du lac grâce au travail des remorqueurs.

Le cargo devait être inspecté, puis envoyé au port de Trois-Rivières, où il devrait subir une autre inspection avant de se diriger vers Valleyfield.

Trois bateaux-remorqueurs et un hélicoptère de la Garde côtière ont participé aux opérations de renflouement jeudi après-midi.

Depuis dimanche, les autorités ont procédé à l'allégement du navire en retirant sa cargaison. Elles ont dû le décharger d'environ 100 tonnes pour faciliter le processus de renflouement.

Un bris mécanique serait la cause de l'accident.

Le Umiavut est un navire de ravitaillement qui voyage entre le Nunavik et Valleyfield. Il transporte entre autres des matériaux de construction et du matériel scolaire.

Le navire n'avait à son bord que des conteneurs vides au moment de l'accident, mais les prochaines livraisons devront tout de même être retardées.

Le maire d'Inukjuak indique que la communauté est habituée aux retards de cargaisons, qui sont généralement causés par l'état des glaces.

Autochtones

Société