•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Premier partenariat entre le Service américain des parcs nationaux et la Nation Sitka d'Alaska

Un totem situé sur l'un des sentiers du parc national de Sitka, en Alaska
Un totem situé sur l'un des sentiers du parc national de Sitka, en Alaska Photo: Service des parcs nationaux
CBC

Plusieurs membres de la Nation Sitka d'Alaska font désormais partie de l'équipe du parc national de Sitka, situé dans le sud-est de l'État américain. Ce partenariat avec le Service des parcs nationaux est une première aux États-Unis.

Cette collaboration entre la Nation Sitka d’Alaska et le département de l'Intérieur a été conclue en vertu de la Loi sur l'autodétermination et l'aide à l'éducation des Indiens. Elle implique le financement de trois postes permanents et de sept postes saisonniers au Centre des visiteurs du parc national et au musée Russian Bishop’s House.

C’est une victoire pour les membres de la Nation Sitka d’Alaska, dont les ancêtres se sont battus contre les Russes sur le même territoire, en 1804.

Le partenariat, dont l’idée initiale a vu le jour en 2004, a mis des années à se concrétiser. « Cela trottait dans la tête des gens depuis bien plus longtemps », mentionne la présidente de la Nation Sitka, Kathy Hope Erickson.

« C'est notre clan qui a combattu les Russes en 1804, c’est pourquoi le parc a toujours été un endroit très spécial pour moi », estime la garde forestière autochtone Louise Brady.

 Lorsque je marche dans le parc, je repense à mes ancêtres qui se sont battus sur ce territoire. 

Louise Brady

Selon la directrice des visites du parc national, Angie Richman, l'expertise des nouvelles personnes embauchées a déjà des retombées positives sur le programme du parc. Plusieurs toponymes ont été changés sur les circuits forestiers et les guides autochtones peuvent maintenant partager leur savoir ancestral.

Nations métisses et autochtones

Société