•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

5 nominations québécoises au gala des Prix de la musique autochtone

Le logo des Prix de la musique autochtone de CBC

Prix de la musique autochtone de CBC

Photo : Tiré du site Facebook d'Indigenous Music Awards

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Cinq artistes ou groupes autochtones du Québec, Mariame, Shauit, Sakay Ottawa, Innutin et les Black Bear Singers, ont été nommés mardi au gala des prix CBC Indigenous Music (Prix de la musique autochtone de CBC).

Un texte de Pascal Gervais

Surnommée la « Rihanna crie » par son public, Mariame fait partie des finalistes dans la prestigieuse catégorie Meilleur single radio. Compositrice et interprète, Mariame Hasni a été élevée à Montréal par une mère crie originaire de Chisasibi et un père d'origine algérienne.

En 2015, sa chanson As long as you are here a atteint la première position du Aboriginal Music Countdown, un palmarès de musique autochtone canadien. En mai 2017, Mariame a reçu le prix de la Meilleure artiste Pop aux Indigenous Music Award.

Dans la catégorie Meilleur album inuit, langue autochtone ou francophone, nous retrouvons les artistes Innutin, Sakay Ottawa et Shauit.

L'auteur-compositeur-interprète Shauit se réjouit de cette sélection.

Un homme innu prend la pose devant des pins.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L'auteur-compositeur-interprète Shauit intègre le reggae au répertoir innu.

Photo : Radio-Canada / Pascale Fontaine

« Il n’y a pas grand-chose pour les artistes autochtones et cette nomination est une belle vitrine pour nous », précise Shauit.

Il est d’avis que les gens s'ouvrent de plus en plus à la culture autochtone, lui qui a eu la chance l’été dernier, de se produire sur les scènes les plus prestigieuses, dont celle de la fête nationale du Québec à Montréal, de la fête du Canada à Toronto, et de la Journée nationale des Autochtones.

Pour Shauit, c’est important de transmettre les langues autochtones et de les garder vivantes.

L’innu est une langue qui se perd, qui est en voie d’extinction, c’est important d’être un exemple pour ceux qui veulent l’apprendre, c’est faisable!

Une citation de : Shauit

« Je veux montrer aux jeunes artistes de par chez nous que c’est possible de faire de la musique que nous aimons, tout en chantant dans notre langue, peu importe le style musical », ajoute l’artiste innu.

Meilleur pow-wow

Les artistes devant un lac.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Black Bear Singers, un groupe de tambours de la communauté de Manawan, au Québec.

Photo : Facebook/Black Bear Singers

La formation Black Bear Singers a été nommée dans la catégorie Meilleur pow-wow, album contemporain. Le groupe issu de la nation atikamekw de la communauté de Manawan au Québec a déjà remporté un prix semblable à l’« Aboriginal Peoples Choice Music Awards » (APCMA) en 2011.

Le gala Indigenous Music Awards se tiendra le 18 mai à Winnipeg.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !