•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une pointe de javelot autochtone vieille de près de 10 000 ans retrouvée à Windsor

Gros plan sur une toute petite pierre taillée de manière triangulaire, comme la pointe d'une flèche.

C'est petite pointe de projectile daterait de 7500 ans avant Jésus-Christ. Elle a été retrouvée à Windsor, en Ontario.

Photo : Radio-Canada / Meg Roberts/CBC

Radio-Canada

Des archéologues ont retrouvé sur un chantier de construction à Windsor en Ontario des artefacts millénaires, dont une pointe de javelot autochtone qui date de 7500 ans avant Jésus-Christ.

Ce serait le plus vieil artefact jamais découvert dans la ville de Windsor.

« Ça nous indique l'envergure de la présence autochtone au bord de la rivière Détroit à l'époque », explique l'un des archéologues ayant participé aux recherches, Jim Molnar.

D'autres pointes de projectiles, ainsi que des outils ancestraux et des fragments de poterie ont également été trouvés sur le chantier de rénovation d'un rond-point dans le quartier Sandwich.

C'est étonnant et remarquable, vraiment.

Jim Molnar, archéologue

On ne sait pas encore où sera la flèche sera conservée.

Artefacts sous le pont Ambassador

Après avoir fait ces découvertes, des représentants de la Ville de Windsor qui supervisent les fouilles archéologiques ont contacté la Première Nation de Walpole Island.

Les membres de la communauté autochtone croient que d'autres artefacts pourraient être cachés sous le pont international Ambassador entre Windsor et Détroit.

Ils seraient en discussion avec les propriétaires du pont afin de commencer à creuser sous celui-ci au printemps.

Les fouilles archéologiques autour du rond-point qui sera complètement rénové en juin reprendront quand le temps sera plus chaud et devraient se terminer en avril.

Windsor

Société