•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De remarquables oubliés - Tecumseh

De remarquables oubliés - Tecumseh
Radio-Canada

Tecumseh, aussi connu sous les noms de Tecumtha, Shooting star ou Étoile filante, était un chef chaouanon.

Les Chaouanons étaient un peuple algonquin du sud qui avait migré en majorité autour des Grands Lacs.

Les ancêtres avaient été forcés de se déplacer jusque dans les territoires de la Louisiane, de l'Ohio et du Michigan. Tecumseh est né sur les bords de la rivière Scioto, en Ohio. La rumeur veut qu'il ait été Métis, ce qui expliquerait la clarté de son teint, plus pâle que celui des autres membres de sa nation.

Les Indiens menacés

À la fin du 18e siècle, les Américains veulent s'étendre à l'ouest des Appalaches. Ils négocient avec certaines nations, mais pas avec d'autres, ce qui crée des divisions parmi les Indiens. Démunies, des nations sont contraintes de céder du territoire. Le gibier se fait de plus en plus rare, si bien que les Indiens sombrent dans la pauvreté et la maladie. Pour survivre, ils doivent vendre encore plus de terres.

Défenseur de la liberté indienne

Tecumseh s'oppose aux cessions de terres consenties par le traité de Greenville de 1795 qui englobent la plus grande partie de l'Ohio d'aujourd'hui. Il s'oppose aussi au second traité de Greenville de 1809, par lequel sont abandonnées les terres indiennes le long de la Wabash. Il travaille à unir les nations indiennes de l'est contre l'invasion blanche qui les menace toutes. En 1811, il réunit des milliers d'Indiens qui se rassemblent à Tippecanoe. Mais la destruction de la ville, le 7 novembre, porte un coup sévère à la coalition.

Un héros de guerre

Quand éclate en 1812 la guerre entre l'Angleterre et les États-Unis, Tecumseh, à la tête de 4000 guerriers, choisit l'alliance anglaise. C'est sur les rives de la rivière Thames, au nord du lac Érié que, lors d'une bataille, le 5 octobre 1813, Tecumseh trouve la mort. Avec le décès de Tecumseh et la défaite des Anglais, tout espoir de protéger leurs terres et leur indépendance s'est évanoui pour toutes les nations indiennes du nord-est.

On ignore ce qu'il est advenu de la dépouille de Tecumseh, malgré toutes les rumeurs qui ont circulé. Par la suite, les Chaouanons se sont réfugiés dans l'ouest et ont participé à la guerre de Black Hawk, le chef sauk. Puis, ils ont été déportés au Kansas, ensuite en Oklahoma.

Références : bibliographie

Tecumseh, a life, de John Sugden, John MacRae Books/ Henry Holt and Company, New York, 1997.
The life of Tecumseh and his brother the prophet: with a historical sketch of the Shawanoe Indians, de Benjamin Drake, University Press of the Pacific, Honolulu, Hawaï, réimpression de l'original de 1858 en 2002.
« Tecumseh, a chronicle of the last great leader of his people », Chronicles of Canada, en 32 volumes, 5e partie, The red man in Canada d'Ethel T. Raymond, édité par George M. Wrong H. H. Langton, Glascow, Brook & company, Toronto.
Tecumseh's bones, de Guy Saint-Denis, McGill-Queen's University Press, Montréal et Kingston, London, Ithaca, 2005.
Tecumseh, un film de Larry Elikann, avec David Morse

Autochtones

Société