#2a##5j##3# #5# Le Centre de santé communautaire Hamilton/Niagara fête ses 25 ans | Y a pas deux matins pareils | ICI Radio-Canada Première
Radio-Canada - zone Radio

Y a pas deux matins pareils

Y a pas deux matins pareils rss

En semaine de 6 h à 9 h

Marjorie April

Y a pas deux matins pareils
Logo Radio-Canada

Santé

Le Centre de santé communautaire Hamilton/Niagara fête ses 25 ans

Le vendredi 28 avril 2017

Marcel Castonguay, directeur du Centre de santé Hamilton/Niagara.
Marcel Castonguay, directeur du Centre de santé Hamilton/Niagara.     Photo : Frédéric Lacelle

Il y a 25 ans, le Centre de santé communautaire Hamilton-Niagara ouvrait ses portes. Après des débuts modestes, l'organisme a connu une solide croissance au fil des ans et dessert un nombre croissant de francophones d'Hamilton et de la région du Niagara. 
 
De passage à Y a pas deux matins pareils, le directeur général du centre, Marcel Castonguay explique que son organisme était à l'origine un centre de services communautaires. Le volet de la santé s'est ajouté cinq ans plus tard. 
 
À ses débuts, le Centre de santé communautaire Hamilton/Niagara n'employait que cinq employés. Il était aussi difficile d'attirer des médecins francophones dans la région. 
La situation a changé. L'organisme emploie 105 employés à temps plein, dont cinq médecins de famille sur deux sites. 
 
Le Centre de santé communautaire Hamilton/Niagara profite de ce 25e anniversaire pour rendre hommage aux bénévoles de l'organisme. Une centaine de personnes ont offrent plus de 7000 heures de soutien à l'organisme. Monsieur Castonguay rappelle que ces bénévoles ont grandement contribué au rayonnement et à la croissance du Centre. 


* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

31 mai 2017

Témoignage : vivre avec la sclérose en plaques depuis 21 ans

27 avril 2017

Vaccination : le Canada n'atteint pas sa cible de 95%

6 mars 2017

Le zika fait plus de victimes qu'anticipé

28 février 2017

Des médecins se retirent de la liste de référence d'aide médicale à mourir

9 février 2017

Chocolat mon amour ?