#2a##5j##3# #5# Le succès fulgurant du premier disque de Paul Piché | PM | ICI Radio-Canada Première
Radio-Canada - zone Radio

PM

PM

En semaine de 14 h à 15 h (sur tout le réseau) 
De 15 h à 16 h (plusieurs régions) 
(en rediffusion à minuit)

Karyne Lefebvre

PM
Logo Radio-Canada

Arts et culture

Le succès fulgurant du premier disque de Paul Piché

Le mardi 17 juin 2014

Détail de la pochette du disque <em>À qui appartient l'beau temps?</em> de Paul Piché
Détail de la pochette du disque À qui appartient l'beau temps? de Paul Piché     Photo : François Bouvier

À la veille de la fête nationale des Québécois, notre collaborateur Olivier Robillard Laveaux parle pour sa chronique « La petite histoire des grands disques » d'un disque devenu un classique de la Saint-Jean : le premier disque de Paul Piché, À qui appartient l'beau temps? paru en 1977. 
 
Pour un album qui a coûté 16 000 $ à produire, la compagnie de disque Kébec-Disc a fait une bonne affaire, nous dit le chroniqueur. Paul Piché a obtenu son contrat de disque en 1977 sans que la compagnie en eût écouté une seule chanson. Il est alors représenté par Robert Léger, qui vient tout juste de quitter Beau Dommage. C'est d'ailleurs en première partie de Beau Dommage à Sainte-Thérèse que Robert Léger a découvert Paul Piché. 
 
Il a immédiatement aimé le chanteur avec sa chemise à carreaux, ses bottes de travailleurs et sa barbe. Paul Piché s'inscrit alors dans la tradition folklorique québécoise ainsi que dans la modernité contestataire, identitaire et sociale des années 70. Déjà à l'époque, Paul Piché est un militant qui embrasse de nombreuses causes sociales.  
 
Six mois après la sortie du disque, 30 000 exemplaires sont vendus. Des stations de radios comme CKOI et CFGL décident de faire tourner Heureux d'un printemps. Paul Piché a difficilement assumé ce succès. Il a même songé à ne pas lancer de deuxième disque pour ne pas revivre cette situation. À travers toutes les manifestations d'amour du public, il avait l'impression que le message de ses chansons se perdait.


Créer un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

12 août 2015

Dis-moi c'est quoi ta toune qui fait lever un plancher de danse

5 août 2015

Dis-moi c'est quoi ta toune de films d'horreur

8 juillet 2015

Dis-moi c'est quoi ta toune de bouffe

1 juillet 2015

Dis-moi c'est quoi ta toune de big band

24 juin 2015

Dis-moi c'est quoi ta toune de RBO

16 juin 2015

Dis-moi c'est quoi ta toune de Robert Charlebois