#2a##5j##3# #5# Comment notre évolution dicte l'attirance sexuelle | Médium large | ICI Radio-Canada Premi�re
ICI Radio-Canada Première

Médium large

Médium large rss

En semaine de 9 h à 11 h 30 
(en rediffusion à 22 h)

Catherine Perrin

Médium large
Logo Radio-Canada

Santé

Comment notre évolution dicte l'attirance sexuelle

Le mardi 14 février 2017

Des études démontrent qu'hommes et femmes considèrent certains traits comme plus attirants, puisqu'ils correspondent à des signes de bonne santé.
Des études démontrent qu'hommes et femmes considèrent certains traits comme plus attirants, puisqu'ils correspondent à des signes de bonne santé.     Photo : iStock

Symétrie faciale, masculinité des traits, fluctuation du désir sexuel selon le cycle menstruel... Bien des études ont suggéré que l'attirance physique entre humains pourrait suivre certaines règles communes avec le monde animal. Sonia Lupien, chercheuse en neurosciences, explique à Catherine Perrin en quoi la prise de la pilule anticonceptionnelle influence de plus belle les critères d'attirance. 
 
« Certains traits, chez les mâles et les femelles aussi, vont être préférés par l'autre sexe, parce qu'ils sont associés à un phénotype particulier – la force physique, par exemple –, et à des gènes. On veut passer des gènes de dominance et de force pour assurer la survie de l'espèce, souligne Sonia Lupien. Par exemple, chez le cerf, la grosseur des bois est complètement corrélée avec le niveau de testostérone de l'animal. » 
 
La symétrie, c'est la santé
 
Elle dit aussi : « La symétrie facile influence le jugement et l'attirance des gens. En général, [ils] ont tendance à préférer des visages symétriques à des visages asymétriques, [qu'on voit] comme étant en meilleure santé et plus forts physiquement. » 
 
Il est également question de la douleur chronique.


Créer un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

4 avril 2017

Garder son cordon ombilical pour mieux guérir dans l'avenir

4 avril 2017

Ces médicaments qu'on prescrit encore malgré les dangers

28 mars 2017

Les trolls, des sadiques qui attaquent en groupe

23 mars 2017

Un langage révolutionnaire pour communiquer avec les autistes

21 mars 2017

L'épuisement parental : quand les parents n'en peuvent plus

17 mars 2017

Un village sur mesure pour les gens atteints de maladies cognitives