ICI Radio-Canada Première

Médium large

Médium large rss

En semaine de 9 h à 11 h 30 
(en rediffusion à 22 h)

Catherine Perrin

Médium large
Logo Radio-Canada

Santé

Guérir est humain : remettre la personne au coeur des soins

Le mardi 17 mai 2016

Paul Grand'Maison
Paul Grand'Maison     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

Paul Grand'Maison, médecin de famille et directeur du Bureau des relations internationales de la Faculté de médecine de l'Université de Sherbrooke, cosigne un essai qui préconise une approche plus humaine de la santé. Une telle approche, selon lui, distingue les grands médecins avec une vision large des petits médecins à la vision étroite. Paul Grand'Maison explique à Catherine Perrin en quoi des petites choses, comme la hauteur à laquelle un médecin regarde son patient, font toute la différence.  
 
« On ne peut pas faire des économies dans l'humanisation des soins. Si on veut aider les gens pleinement, il faut avoir cette considération globale de la personne. Sans ça, oui, on peut traiter les personnes, oui, on peut traiter les problèmes aigus, mais lorsqu'on a des maladies chroniques, des maladies terminales, lorsqu'on est en fin de vie, c'est de la personne dont il faut prendre soin », affirme Paul Grand'Maison.  
 
« Le danger du cas par cas, sans tenir compte des patients, est que progressivement, ça devient de la routine, ça devient une job, on cesse de croître sur le plan personnel. [...] Mieux comprendre ce que vit le patient nous permet, nous, comme médecins, de changer nos façons de faire et d'être plus à l'écoute. »


Créer un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

4 avril 2017

Garder son cordon ombilical pour mieux guérir dans l'avenir

4 avril 2017

Ces médicaments qu'on prescrit encore malgré les dangers

28 mars 2017

Les trolls, des sadiques qui attaquent en groupe

23 mars 2017

Un langage révolutionnaire pour communiquer avec les autistes

21 mars 2017

L'épuisement parental : quand les parents n'en peuvent plus

17 mars 2017

Un village sur mesure pour les gens atteints de maladies cognitives