#2a##5j##3# #5# Archives | Matins sans frontières | ICI Radio-Canada Premi�re
Radio-Canada - zone Radio

Matins sans frontières

Matins sans frontières rss

En semaine à 6 h à 9 h

Charles Lévesque

Matins sans frontières

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
1234
5
6
7891011
12
13
14
15161718
19
20
2122232425
26
27
282930
 
 
 

Les meilleurs moments : �mission du lundi 14 novembre 2016


Société

Vidéo virale d'une agression : l'intimidation au temps des médias sociaux

Une adolescente en détresse consulte son téléphone intelligent
Une adolescente en détresse consulte son téléphone intelligent     Photo : iStock

Les médias sociaux rendent les problèmes d'intimidation à la fois plus faciles et plus complexes à gérer, selon Michel Dorais, professeur titulaire et chercheur à l'École de service social de l'Université Laval à Québec. Une vidéo d'agression survenue à Windsor est devenue virale jeudi dernier, avant d'être rendue privée. Des accusations ont ensuite été déposées.  
 
M. Dorais constate que les intimidateurs utilisent les plateformes virtuelles comme outil et que les traces laissées par ceux-ci peuvent tout autant se retourner contre eux.  
 
« Il arrive que ce soit les intimidateurs qui filment ça. Ces vidéos deviennent des trophées de chasse. L'inverse se produit aussi. Ça peut devenir des éléments de preuve. » - Michel Dorais 
 
M. Dorais met en garde contre un revirement de situation possible où les intimidateurs deviennent victimes d'intimidation sur le web. Ce phénomène ne fait qu'augmenter le nombre de personnes intimidées et n'apporte aucune piste de solution, souligne-t-il.  
 
Les victimes d'intimidation doivent être bien encadrées afin de comprendre qu'elles ne sont pas responsables du traitement qu'elles subissent.  
 

EN COMPL�MENTHYPERLIEN - Vidéo virale d''une agression : des accusations criminelles pourraient être portées

International

La détresse de l'Amérique profonde

L'ascension au pouvoir de Donald Trump n'étonne pas le chroniqueur Donald Cuccioletta, spécialiste des États-Unis. Selon ce dernier, un sentiment de détresse chez les habitants de l'Amérique profonde a poussé ces électeurs à se rallier au discours du candidat républicain.  
 
C'est une population qui est très volatile. Quand on parle de volatilité dans la population, ça veut dire que ça se transpose dans l'arène politique. Et dans le choix politique. - Donald Cuccioletta 
 
Les stratèges du milliardaire ont ciblé la grogne de ces électeurs, ce que les démocrates et les journalistes ont négligé.  
 
 
 
 

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
1234
5
6
7891011
12
13
14
15161718
19
20
2122232425
26
27
282930
 
 
 

R�seaux Sociaux Matins sans frontières Radio-Canada Ontario