#2a##5j##3# #5# La dissection de cadavres est-elle encore utile à l'étude de la médecine? | Les éclaireurs | ICI Radio-Canada Première
Radio-Canada - zone Radio

Les éclaireurs

Les éclaireurs rss

Le samedi de 14 h à 16 h 
(en rediffusion à 20 h)

Sophie-Andrée Blondin

Les éclaireurs
Logo Radio-Canada

Santé

La dissection de cadavres est-elle encore utile à l'étude de la médecine?

Le samedi 20 juin 2015

<i>La leçon d'anatomie du docteur Tulp</i>, de Rembrandt (1632).
La leçon d'anatomie du docteur Tulp, de Rembrandt (1632).     Photo : Wikicommons/Mauritshuis

La Faculté de médecine de l'Université McGill est la seule au Québec qui impose encore à ses étudiants de procéder à la dissection d'un cadavre. Des logiciels de visualisation du corps humain ont remplacé cette pratique dans les autres universités. « Tous les médecins ne sont pas convaincus de l'efficacité de ce genre de logiciels », soulève la journaliste scientifique Dominique Forget, qui en a discuté avec le Dr Richard Fraser, pathologiste et professeur à McGill. 
 
« Pour le Dr Fraser, une image numérique ne pourra jamais remplacer une dépouille en chair et en os, qu'on peut toucher et manipuler », explique notre collaboratrice. « La dissection d'un cadavre permet aussi aux étudiants d'être en contact, souvent pour la première fois, avec la mort. Ce n'est pas seulement une leçon d'anatomie, c'est une leçon d'humanité et d'humilité. » 
 
McGill n'est cependant pas le seul endroit au Québec où les médecins peuvent se former en disséquant un cadavre. L'UQTR, qui n'a pas de faculté de médecine, a ouvert un laboratoire de dissection en 1993, qui offre des stages aux étudiants des autres universités. Ainsi, 50 corps sont disséqués chaque année à l'UQTR.


Créer un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

5 décembre 2015

Reconstruire un visage sans laisser de cicatrices

5 décembre 2015

Une revue scientifique des bénéfices du yoga

28 novembre 2015

Cancer : les bienfaits méconnus de l'activité physique

28 novembre 2015

Dr Christian Boukaram : traiter ensemble le malade et sa maladie

21 novembre 2015

Tout ce que vous voulez savoir sur les nouveaux services en pharmacie

21 novembre 2015

L'effet des tablettes et téléphones intelligents sur notre posture