#2a##5j##3# #5# Archives | Les éclaireurs | ICI Radio-Canada Premi�re
Radio-Canada - zone Radio

Les éclaireurs

Les éclaireurs rss

Le samedi de 14 h à 16 h 
(en rediffusion à 20 h)

Sophie-Andrée Blondin

Les éclaireurs

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
 
 
 
 

Les meilleurs moments : �mission du samedi 28 mars 2015


Consommation

Est-ce encore rentable d'investir dans l'immobilier?

 
 
Acheter un plex ou immeuble n'est pas un investissement aussi rentable qu'avant. Dans quoi investir alors? C'est la question à laquelle tente de répondre cette capsule des Éclaireurs réalisée par Charles Plourde.

EN COMPL�MENTHYPERLIEN - Acheter un plex, est-ce rentable?

Consommation

La garantie prolongée : une assurance coûteuse et peu utile

30 % des consommateurs vont, à l’occasion, acheter une garantie supplémentaire. Le rôle du vendeur est primordiale dans une telle transaction.
30 % des consommateurs vont, à l’occasion, acheter une garantie supplémentaire. Le rôle du vendeur est primordiale dans une telle transaction.     Photo : iStock

Lorsqu'un client achète un produit, particulièrement des électroménagers ou de l'électronique, bon nombre de commerces lui offrent de souscrire une garantie supplémentaire, qui s'ajoute à celle du fabricant. « C'est payant. La marge de profit réalisée par le détaillant sur une garantie prolongée est souvent de 50 % », explique le professeur de marketing Jacques Nantel. L'utilité d'une telle assurance est souvent minime, mais les consommateurs qui ont le plus peur du risque vont quand même se la procurer.

Consommation

Fermeture de Future Shop : l'analyse de Jacques Nantel

Le magasin Future Shop à proximité des Galeries de la Capitale à Québec
Le magasin Future Shop à proximité des Galeries de la Capitale à Québec     Photo : Jonathan Lavoie

Best Buy ferme 66 succursales Future Shop au Canada et les 65 restantes porteront désormais l'enseigne Best Buy, a annoncé la société samedi. Notre collaborateur Jacques Nantel, professeur de marketing à HEC Montréal, analyse ce que cette fermeture signifie pour l'entreprise et pour le commerce de détail au pays en général, au magazine Les éclaireurs et à RDI. 

 

Santé

Les abdominaux profonds peuvent prévenir le mal de dos

Une femme réalise une contraction abdominale sur un ballon suisse.
Une femme réalise une contraction abdominale sur un ballon suisse.     Photo : iStock

Des muscles abdominaux bien développés sont souvent considérés comme un bon moyen de prévenir les douleurs lombaires. Mais ce sont plus spécifiquement les abdominaux profonds qui jouent un rôle protecteur pour le bas du dos, insiste le physiothérapeute Denis Fortier. Notre collaborateur explique quelle est la meilleure façon de les renforcer. « L'idée est surtout de réveiller les abdominaux et de les stimuler plutôt que d'augmenter leur volume ou leur puissance. » 
 
Il faut contracter le muscle sans bouger le bassin, le thorax et les vertèbres, et répéter l'exercice dans trois positions de base, soit couché, assis et debout. Denis Fortier suggère de tenir la contraction pendant au moins 10 secondes et de faire au moins 10 répétitions. 
 
Réaliser ces exercices sur des surfaces instables (comme un ballon suisse ou des bandes élastiques) et en ayant les yeux ouverts ou fermés sollicite l'équilibre et la stabilité. 
 
30 secondes pour comprendre les abdominaux, par Denis Fortier, physiothérapeute : 

EN COMPL�MENTHYPERLIEN - Les abdominaux en 8 questions-réponses
HYPERLIEN - De bons abdos pour contrer la douleur au dos
HYPERLIEN - Conseils d'un physio, le livre et le blogue

Santé

S'entraîner à domicile : bon pour la confiance

 
 
Cette année, notre collaboratrice Véronick Raymond a pris la décision de ne pas s'abonner à un centre sportif et de s'entraîner à la maison. « La proximité des appareils et le fait de pouvoir les utiliser à tout moment sont de grands avantages. Mais si tu n'es pas d'un naturel motivé pour le sport, la présence de ces appareils ne va pas te faire pousser de la motivation par magie. » Malgré tout, elle admet que s'entraîner seule, chez soi, permet de regagner un peu de confiance, car il n'y a personne avec qui se comparer constamment, comme c'est le cas lorsqu'on fréquente un centre.

Santé

Des médecins dépendants aux médicaments qu'ils prescrivent

De tous les médecins, ce sont les anesthésistes qui sont le plus à risque de développer une dépendance aux drogues et aux médicaments.
De tous les médecins, ce sont les anesthésistes qui sont le plus à risque de développer une dépendance aux drogues et aux médicaments.     Photo : iStock

Dans les séries télévisées, plusieurs médecins et infirmières sont accros aux médicaments qu'ils sont censés réserver à leurs patients. Fiction ou réalité? Dans sa chronique, la journaliste Dominique Forget nous apprend que le Dr House, incapable de fonctionner sans ses petites pilules blanches, ou Nurse Jackie, qui avale tous les analgésiques qu'elle voit, ne sont pas de pures inventions : de 10 à 12 % des médecins développeraient un problème de dépendance aux drogues et aux médicaments. 
 
Les anesthésistes, en raison de leur accès privilégié à de nombreuses drogues très puissantes, sont les plus susceptibles de souffrir d'un problème de dépendance. 10 % des médecins accros sont des anesthésistes, alors qu'ils représentent environ de 4 à 5 % du corps médical aux États-Unis.

EN COMPL�MENTHYPERLIEN - Addicted Healers : 5 Key Signs Your Healthcare Professional May Be Drug Impaired, de Ethan O. Bryson

Consommation

Le luxe à la portée de tous grâce à la location

Des souliers du designer Jimmy Choo, dans leur boîte
Des souliers du designer Jimmy Choo, dans leur boîte     Photo : iStock

Accrocher un Alfred Pellan chez soi, porter des souliers de marque prisée comme Louboutin ou Jimmy Choo, organiser une soirée sur un yacht de luxe. Grâce à la location de produits de luxe, il est désormais possible d'avoir accès, à prix modiques, à des « objets de désir » réservés normalement au fameux 1 %, comme l'explique notre collaborateur Patrick Dion.

EN COMPL�MENTHYPERLIEN - L'Artothèque
HYPERLIEN - Site d'ArtBangBang
HYPERLIEN - Le site Internet du yacht Absolu 80
HYPERLIEN - La Petite Robe Noire

Consommation

L'économie de partage et d'occasion : un phénomène en croissance

Fabien Durif, directeur de l’Observatoire ESG UQAM de la Consommation Responsable et professeur à l'École des sciences de la gestion de l'UQAM
Fabien Durif, directeur de l’Observatoire ESG UQAM de la Consommation Responsable et professeur à l'École des sciences de la gestion de l'UQAM     Photo : Radio-Canada/Olivier Paradis-Lemieux

Le site de petites annonces en ligne Kijiji est plus populaire que jamais. Pour ses 10 ans, l'entreprise a demandé à des chercheurs de l'UQAM et de l'Université de Toronto de déterminer l'importance de l'économie de partage et d'occasion au Canada. Philippe Desrosiers s'entretient avec le professeur à l'École des sciences de la gestion de l'UQAM Fabien Durif, un des coauteurs de l'étude. « On a réussi à mesurer qu'un Canadien a redonné vie à 76 objets dans la dernière année. »  
 
« Dans les années 1980, il y avait une relation entre la baisse du pouvoir d'achat et les pratiques de seconde main, explique Fabien Durif. Aujourd'hui, toutes nos études démontrent qu'il n'y a aucun lien entre la situation financière, les revenus et ce genre de pratique. » 

EN COMPL�MENTHYPERLIEN - Site Internet de l'Observatoire de la Consommation Responsable

Archives

Les éclaireurs du 28 mars en photos

Les coulisses de l'émission du 28 mars

ParLes éclaireurs sur samedi 28 mars 2015

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
 
 
 
 

Prochainement � l'�mission

Consultez le guide horaire

Derni�re baladosiffusion disponible

Les éclaireurs

R�seaux Sociaux Suivez-nous sur Facebook. Suivez-nous sur Twitter.
Les éclaireursLa capsule des Éclaireurs