#2a##5j##3# #5# La solution pour trouver le calme intérieur : les retraites | Le 15-18 | ICI Radio-Canada Premi�re
ICI Radio-Canada Première

Le 15-18

Le 15-18

En semaine de 15 h à 18 h

Annie Desrochers

Le 15-18
Logo Radio-Canada

Santé

La solution pour trouver le calme intérieur : les retraites

Le vendredi 8 juillet 2016

Un monastère à Saint-Jean-de-Matha.
Un monastère à Saint-Jean-de-Matha.     Photo : Radio-Canada/Francis Labbé

Envie d'être loin du bruit de la ville ou de vous éloigner de votre téléphone? Rien de mieux qu'une retraite silencieuse. C'est possible de le faire dans certaines abbayes, comme à Saint-Jean-de-Matha ou à Sainte-Marthe-sur-le-Lac. Le journaliste Francis Labbé a rencontré quelques « retraitées » qui ont trouvé la paix lors d'un séjour. 
 
Que ce soit pour faire le point sur leur vie ou pour trouver une certaine quiétude, de plus en plus de gens sont attirés vers les retraites silencieuses. « Je voulais avoir du temps à moi, sans autres distractions extérieures », raconte Gabrielle, une étudiante venue pour finir son mémoire de maîtrise.  
 
Autre qualité de ces retraites : elles nous éloignent de notre ordinateur et des médias sociaux qui envahissent souvent nos vies. Même s'il n'est pas toujours facile de se défaire de nos habitudes, « on y prend goût, ça fait beaucoup de bien », explique Magalie, une enseignante de Montréal. 
 
Les retraites ont aussi l'avantage de ne pas coûter très cher. On peut compter environ 60 $ par nuit pour être logé et nourri.


Créer un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

20 décembre 2016

Comprendre la dépendance au fentanyl

23 novembre 2016

Améliorer les repas dans les CHSLD sans injecter un sou de plus, c'est possible?

19 octobre 2016

Diminuer les risques de cancer : une responsabilité collective

10 octobre 2016

Vivre au quotidien avec la maladie mentale

19 août 2016

Le taux de survie des patients atteints de leucémie augmente

16 août 2016

Le tiers des ordonnances d'antibiotiques seraient inutiles