ICI Radio-Canada Première

Le 15-18

Le 15-18

En semaine de 15 h à 18 h

Annie Desrochers

Le 15-18

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
 
1
2
3
45678
9
10
1112
13
1415
16
17
1819202122
23
24
2526272829
30
31
 
 
 
 
 
 

Les meilleurs moments : Émission du mercredi 13 juillet 2016


Santé

S'exposer à la chaleur pour mieux tolérer la canicule

Un homme qui a eu chaud
Un homme qui a eu chaud     Photo : iStock

La chaleur accablante qui frappe l'est du pays depuis quelques jours peut paraître intolérable pour certains. Des endroits comme la maison ou le bureau, rafraîchis par l'air conditionné, prennent des airs de véritables oasis. Des études ont toutefois démontré que moins le corps est exposé à la chaleur, moins il lui est facile de s'acclimater en période de canicule. Maxime Coutié en parle avec Daniel Gagnon, chercheur à l'Institut de cardiologie de Montréal. 
 
« Si l'on s'expose à la chaleur sur une base régulière, on s'adapte », explique le chercheur. Pour acclimater notre corps, Daniel Gagnon propose de prendre des saunas de 5 à 10 minutes, de 2 à 3 fois par semaine. De plus, certaines études démontrent que les saunas sont bénéfiques pour le système cardio-vasculaire. 
 
Combattre le chaud par le chaud, un mythe? 
 
Daniel Gagnon admet que « boire des boissons chaudes stimule la transpiration et peut nous aider à perdre de la chaleur », mais à long terme, cela ne suffit pas pour nous acclimater. « Ce n'est pas un moyen assez efficace », raconte-t-il. 
 
Au-delà de l'adaptation, une réaction bien personnelle 
 
Selon le chercheur, si nous pouvons tous nous adapter à la chaleur, nous ne réagissons toutefois pas de la même manière aux variations de température. Certaines personnes supportent très bien la chaleur écrasante, tandis que d'autres ne pourraient se passer d'un ventilateur. Il en va de même avec la résistance au froid. Et vous, de quel type êtes-vous?

Société

Le cinéma-tourisme : une jolie façon de voyager

Antoine Bertrand, interprète du Curé Labelle
Antoine Bertrand, interprète du Curé Labelle     Photo : Mathieu Valiquette / ICI Radio-Canada

Destination : Les pays d'en haut! C'est ce que ce sont dit certaines personnes venues à Saint-Jérôme pour visiter l'espace muséal consacré au curé Antoine Labelle, un personnage truculent de la série historique diffusée à Radio-Canada. Francis Labbé raconte qu'il y a de plus en plus de gens qui choisissent de faire du cinéma-tourisme, et que les villes en profitent. 
 
« On me pose beaucoup de questions sur la série », raconte la guide Frédérique Harvey, qui doit parfois rappeler aux touristes qu'il y a de la fiction dans ce succès de la télévision. Il existe une autre destination populaire dans les Laurentides : la Route des Belles-Histoires, qui fait une boucle de Saint-Jérôme à Mont-Laurier et qui est ponctuée de capsules audiovisuelles.  
 
Les retombées touristiques sont bonnes aussi dans Lanaudière, trois ans après la diffusion du film Louis Cyr : l'homme le plus fort du monde. Environ 80 % des touristes qui visitent la Maison Louis Cyr ont vu le film, et chaque année, près de 10 000 personnes y passent. Un succès pour la région! 

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - La série Les pays d''en haut sur ICI Tou.tv

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
 
1
2
3
45678
9
10
1112
13
1415
16
17
1819202122
23
24
2526272829
30
31
 
 
 
 
 
 

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Dernière baladosiffusion disponible

Le 15-18

Réseaux Sociaux Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter
Le Mois de l'histoire des Noirs au Canada