ICI Radio-Canada Première

La tête ailleurs

La tête ailleurs rss

Le samedi et le dimanche de 17 h à 19 h 
(en rediffusion à 2 h)

Jacques Bertrand

La tête ailleurs

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
 
 
 
 
 

Les meilleurs moments : Émission du samedi 12 février 2011


Arts et culture

La vie de dépanneur

Couverture du livre Sacré dépanneur!
Couverture du livre Sacré dépanneur!

Les dépanneurs existent depuis 40 ans dans notre paysage. Seulement au Québec en 2010, on en compte 5897. Il y a dans ces commerces bien plus que des billets de 6-49 et de la bière froide : les dépanneurs font partie de notre culture populaire. Pour en parler, deux passionnés des dépanneurs : Judith Lussier, auteure du livre Sacré dépanneur!, publié l'an dernier, et Marc-André Caron, qui est conteur et qui présente en spectacle Les contes du dépanneur.  
 
Écrit par la journaliste Judith Lussier et illustré des photos de Dominique Lafond, Sacré dépanneur! raconte l'histoire et la culture des dépanneurs au Québec. Judith Lussier a eu l'idée de ce livre pour retourner sur les traces de ses aïeux (ses grands-parents avaient une épicerie de coin de rue) et, en ancienne fumeuse, elle fréquentait assidûment un dépanneur tenu par un Pakistanais qui a fini par lui expliquer les révoltes des Tigres tamouls.  
 
La fin de sa recherche et la parution du livre sont arrivées en même temps que le 40e anniversaire de la loi qui autorisait l'existence de ces commerces de proximité avec des heures d'ouverture prolongées.  
 
Elle aborde de nombreux côtés, surtout culturels, du dépanneur. En particulier, elle en fait le miroir de nos vices, avec la disponibilité des cigarettes, bonbons, alcool et loterie. Le dépanneur est aussi un bon indicateur sociologique, on en trouve davantage dans les quartiers défavorisés. 
 
C'est à l'Université de Sherbrooke que Marc-André a découvert l'univers du conte. Il se forme auprès de la conteuse sherbrookoise Petronella van Dijk. Dès ses premiers contes, il s'inspire de l'univers du dépanneur, qu'il connaît bien; il a travaillé comme caissier dans le dépanneur des parents de celle qui est devenue sa femme.  
 
À l'origine, il se cherchait un petit boulot et il se souvient d'avoir été engagé à cause de sa stature plutôt imposante : il mesure près de 6 pi 3 po. Il a continué de se former pour finalement assembler plusieurs histoires qu'il nomma Les contes du dépanneur.

EN COMPLÉMENTAUDIO - Écoutez l'entrevue avec Judith Lussier et Marc-André Caron

Art de vivre

Bière et musique avec Alain McKenna

Bières artisanales
Bières artisanales

Journaliste pour La Presse et blogueur pour le portail Technaute de Cyberpresse, il écrit sur les nouvelles technologies et l'automobile, mais aussi sur la bière, comme dans le livre Les 100 meilleures bières 2010, un guide d'achat destiné aux buveurs du Québec. 
 
Son guide publié l'an dernier, en collaboration de Richard Prieur, ne fait mention d'à peu près aucune bière américaine, sinon que pour la Rogue Dead Guy Ale. Alain déplore que les bières de nos voisins du Sud soient peu accessibles ici, alors que le milieu des micro-brasseries y est très riche, particulièrement en Nouvelle-Angleterre. Un festival intéressant est celui de Burlington au Vermont. 
 
En faisant la route de la côte ouest, il s'est aperçu qu'il avait dans son iPod beaucoup de musique de la Californie et de l'Oregon. Ce qu'il nous propose d'écouter est l'un de ses groupes favoris, établi à Portland en Oregon, Modest Mouse. 
 
Quoique le groupe fasse souvent du rock un peu plus lourd, Alan McKenna nous propose la pièce Float on, qui selon lui représente bien l'état d'esprit de la côte ouest. La pièce est tirée de l'album Good news for people who love bad news, paru en 2004, un album couronné de succès et acclamé par la critique musicale américaine.

EN COMPLÉMENTAUDIO - Choix de bières et musique avec Alain McKenna
HYPERLIEN - Le site internet de la brasserie Rogue

Arts et culture

Répondez à la question de la semaine

En 1897, Gilbert Loomis fut le premier Américain à faire quoi? Choisissez votre réponse>>

Arts et culture

Mireille Deyglun affronte Stéphane Bellavance

Où avais-je donc la tête?
Où avais-je donc la tête?

Au jeu questionnaire « Où avais-je donc la tête? », la comédienne Mireille Deyglun et l'animateur Stéphane Bellavance tenteront d'inscrire une première victoire à leur fiche, eux qui avaient perdu leur match respectif lors de leur passage l'an dernier. 
 
1) Le 12 février1961, l'Agence spatiale soviétique lance Venera 1. Quel était l'objectif de la mission Venera? 
 
A. Survoler la planète Vénus. 
B. Envoyer un chien sur la Lune. 
C. Explorer le Soleil pour en extraire de l'énergie. 
D. Prendre possession de la Lune avant les Américains. 
 
2) Cette semaine, le pays de Galles. Quel légume est un des emblèmes des Gallois? 
 
A. Le potiron. 
B. Le concombre. 
C. Le poireau. 
D. Le navet. 
 
3) Qu'est-ce qu'un amorphophallus titanium? 
 
A. Une fleur pouvant atteindre 3 mètres de hauteur. 
B. Un champignon qui pousse dans les yeux des mammifères. 
C. Un rongeur pouvant s'accoupler jusqu'à 3000 fois par jour. 
D. Un astéroïde qui passera à 10 000 km de la Terre en 2104.  
 
4) En 1995, un magasin Wal-Mart de la région de Miami a retiré un t-shirt de ses tablettes après avoir reçu des plaintes de clients. Qu'était-il inscrit sur ce t-shirt maudit?  
 
A. Gai et fier. 
B. Ils sont petits, mais ils sont vrais (avec deux flèches pointant la poitrine). 
C. Un jour, un Noir sera président des États-Unis. 
D. Un jour, une femme sera présidente des États-Unis.  
 
5) Le comédien Gene Wilder, surtout connu pour son rôle du docteur dans Young Frankenstein de Mel Brooks, fut champion universitaire de quel sport? 
 
A. Rugby. 
B. Escrime. 
C. Patinage artistique. 
D. Curling. 
 
6) Selon une étude du magazine Wise Bread, que feront 15 % des femmes célibataires américaines le jour de la Saint-Valentin?  
 
A. Elles s'achèteront elles-mêmes des fleurs.  
B. Elles mangeront plus d'une livre de chocolat. 
C. Elles remettront secrètement un valentin à un collègue de travail. 
D. Elles achèteront des fleurs à leur chat. 
 
7) Dans quelle ville fut fondée la célèbre équipe de basketball les Harlem Globetrotters? 
 
A. New York. 
B. Washington. 
C. Détroit. 
D. Chicago. 
 
8) Parmi les parfums suivants, lequel n'en fut jamais un pour les bonbons Pez?  
 
A. Café. 
B. Yogourt. 
C. Carottes. 
D. Fleurs. 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Réponses : 1-A, 2-C, 3-A, 4-D, 5-B, 6-A, 7-D, 8-C

EN COMPLÉMENTAUDIO - Mireille Deyglun affronte Stéphane Bellavance

Arts et culture

Au menu cette semaine

Maintenant que tout est ouvert tout le temps, que reste-t-il des dépanneurs qui ont vu arriver, coup sur coup, l'alcool, la loterie et la sloche? Cette semaine, Jacques Bertrand se met derrière le comptoir et entre dans l'univers des dépanneurs.  
 
À la chronique, « Femmes d'hier et d'aujourd'hui », Caroline Morin trace un portrait de Françoise Loranger, qui n'est pas que le nom d'une bibliothèque à Varennes. 
 
De retour d'un périple là où ça goûte autre chose, Philippe De Vienne ramène de la musique chutney de Trinidad. On mange ou on écoute? 
 
À quoi ressemblait la vie d'un pirate, son quotidien? L'écrivain Michel Vézina nous le dit dans sa chronique « Pirates, corsaire et autres flibustiers ». 
 
Comme dans un dépanneur, il y a un peu de tout dans cette émission. On y trouve même un ami, l'animateur Jacques Bertrand.

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
 
 
 
 
 

Réseaux Sociaux Devenez fans