#2a##5j##3# #5# Les différents visages du livre électronique | La sphère | ICI Radio-Canada Première
Radio-Canada - zone Radio

La sphère

La sphère

Le samedi de 13 h à 14 h

Matthieu Dugal

La sphère
Logo Radio-Canada

Arts et culture

Les différents visages du livre électronique

Le samedi 11 avril 2015

La sphere au Salon international du livre de Québec
La sphere au Salon international du livre de Québec     Photo : Radio-Canada/Mathieu Arsenault

En direct du Salon international du livre de Québec, Matthieu Dugal discute avec ses invités du livre électronique, un support de plus en plus populaire, qui ouvre de nouveaux horizons à la création littéraire, mais qui soulève des questions en raison de son modèle d'affaires. 
 
Selon l'endroit où l'on se trouve sur le globe, le marché du livre électronique offre un visage différent. Alors qu'aux États-Unis, les versions électroniques représentent plus du quart du marché du livre, en France, elles franchissent à peine le cap des 5 %. Au Canada, les amateurs de livres électroniques représentent environ 20 % des acheteurs. 
 
Ce marché s'impose et prend de l'ampleur, mais les interrogations sont aussi nombreuses en ce qui a trait aux possibilités créatives et littéraires qu'offre ce support. Matthieu Dugal en discute avec Antoine Tanguay, président et directeur de l'édition à Alto, Clément Laberge, de De Marque, un pionnier du livre numérique au Québec, ainsi qu'avec l'auteur Ugo Monticone, qui vient d'autopublier le livre interactif Le vendeur de goyaves.




Créer un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

2 avril 2016

En balado : 30 minutes avec Solange te parle

12 mars 2016

Un écosystème numérique pour artistes et entreprises

20 février 2016

L'artiste sur les réseaux sociaux : un passage obligé ?

30 janvier 2016

Le virus informatique comme source d'inspiration artistique

12 décembre 2015

Des découvertes en art numérique au Art Basel de Miami

7 novembre 2015

Museomix : rendre les musées plus accessibles grâce aux technologies