ICI Radio-Canada Télé
Logo Radio-Canada
Commanditaire

Qui est qui ?

Alan Greenspan

Président de la Réserve fédérale américaine de 1987 à 2006

Alan Greenspan a été, pour un temps, le plus puissant décideur du monde économique. Fervent défenseur de la libéralisation et de la déréglementation des marchés, il croyait qu’il n’était pas nécessaire de légiférer contre la fraude à Wall Street et que les marchés étaient en mesure de s’autoréguler. Après la débâcle, Greenspan a reconnu que son modèle économique avait des failles.

Jimmy Cayne

PDG de Bear Stearns de 1993 à 2007

Jimmy Cayne a été décrit comme étant « l’un des pires PDG de toute l’histoire des États-Unis ». Il passait son temps à jouer au golf ou au bridge alors que Bear Stearns était en train de s’effondrer.

Dick Fuld

PDG de Lehman Brothers de 1994 à 2008

Dick Fuld a entraîné à fond Lehman Brothers dans le marché des prêts hypothécaires à haut risque. Il a également entraîné Lehman Brothers dans la plus grande faillite de l’histoire américaine. Malgré cela, Dick Fuld s’est alloué un salaire de plus de 450 millions de dollars US de 2000 à 2008 !

Angelo Mozilo

Cofondateur et PDG de Countrywide Financial Corporation de 1969 à 2008

Angelo Mozilo a fait de Countrywide le plus gros prêteur hypothécaire des États-Unis. Un de ses objectifs était de permettre aux classes défavorisées et aux minorités d’accéder à la propriété. Cependant, Mozilo n’a pas résisté à l’appât du gain que lui faisaient miroiter ces prêts hypothécaires à risque.

En octobre 2010, Mozilo est parvenu à un règlement à l’amiable avec la Commission des valeurs mobilières des États-Unis quant aux accusations de fraude et de délit d’initié qui pesaient sur lui. Mozilo s’est vu imposer une amende de 67,5 millions de dollars américains, dont 20 millions seront payés par Countrywide. Il n’a reconnu avoir commis aucun acte répréhensible. Countrywide a aussi dû payer des milliards de dollars en frais juridiques relativement à des pratiques de prêts à des conditions abusives.

Geir Haarde

Premier ministre de l’Islande de 2006 à 2009

Geir Haarde a assisté, impuissant, à l’effondrement de l’économie islandaise à l’automne 2008. Même si c’était son prédécesseur, David Oddsson, qui avait entraîné le pays dans la crise, les manifestants ont jeté le blâme sur Geir Haarde et l’ont forcé à démissionner.

Depuis, le Parlement islandais a décidé de le traduire devant une cour spéciale pour « négligence » à la suite de la crise financière qui a frappé son pays.

Cheikh Mohammed Ben Rachid Al-Maktoum

Émir de Dubaï de 2006 à ce jour

Le PDG autoproclamé de Dubaï Inc. a transformé le port peu connu du golfe Persique qu’était son émirat en un empire immobilier de renommée internationale. Mais cette prospérité ne dure pas : avec le krach, les propriétés perdent la moitié de leur valeur, et aujourd’hui, Dubaï n’arrive plus à rembourser ses dettes.

Joseph Cassano

Dirigeant d’AIG Financial Products de 1987 à 2008

Sous la direction de Joseph Cassano, AIG s’est mis à offrir un type de contrats d’assurance anti-pertes sur les titres adossés à des créances hypothécaires de Wall Street. AIG s’engageait à payer si des entreprises manquaient à leur obligation de rembourser.

Joseph Cassano misait surtout sur le fait qu’il était impossible qu’un grand nombre de banques et de sociétés de prêts hypothécaires de par le monde fassent faillite en même temps. Il avait tort. Le sauvetage d’AIG a coûté 185 milliards de dollars.

Lloyd Blankfein

PDG de Goldman Sachs de 2006 à ce jour

Le magazine Rolling Stone écrit à propos de la banque de Lloyd Blankfein : « Ce qu’il faut d’abord savoir sur Goldman Sachs, c’est qu’elle est partout. La banque d’investissement la plus puissante du monde est un calmar vampire géant qui enveloppe le visage de l’humanité et qui suce impitoyablement tout ce qui sent l’argent. » Au printemps 2010, Goldman Sachs verse la somme record de 550 millions de dollars pour régler un litige avec la Commission des valeurs mobilières, qui l’accuse d’avoir trompé les investisseurs.

Phil Angelides

Président de la Commission d’enquête sur la crise financière depuis 2009

Cet ancien trésorier de la Californie se voit confier le difficile mandat de faire la lumière sur les causes de la crise financière. C'est dans cette optique qu'il soumet à des interrogatoires serrés politiciens et banquiers ayant eu un rôle-clé dans la crise.

Hank Paulson

Secrétaire au Trésor de 2006 à 2008

Hank Paulson, surnommé « The Hammer » (le marteau), est l’ancien PDG de la banque d’investissement Goldman Sachs. Sous son mandat de PDG, Goldman Sachs a émis pour près de 37 milliards de dollars américains d’obligations adossées à des prêts hypothécaires à haut risque ou de second rang. Devenu secrétaire au Trésor, Hank Paulson fera tout pour sauver Wall Street et le système financier mondial, y compris son ancienne banque.

Christine Lagarde

Ministre française de l’Économie, de l’Industrie et de l’Emploi depuis 2007

Christine Lagarde est très critique quant à la manière dont les États-Unis ont géré la crise, et particulièrement quant à la décision de laisser la banque d’investissement Lehman Brothers faire faillite. Elle est également à l’origine du mouvement français qui vise à redéfinir le capitalisme.

Marcy Kaptur

Représentante démocrate de l’Ohio au Congrès depuis 1982

Marcy Kaptur, une politicienne du centre industriel des États-Unis au caractère inflexible, a défié Hank Paulson au Congrès et a voté contre le plan de sauvetage des banques de 700 milliards de dollars. Elle a sommé les propriétaires des habitations saisies à ne pas bouger de chez eux et a demandé au FBI d’enquêter sur Wall Street.

Pierre Piccarreta

Délégué syndical et travailleur à l’usine de Caterpillar à Grenoble. Il a participé à la séquestration de ses patrons afin d'obtenir de meilleures indemnités pour ses collègues licenciés ou mis au chômage à la suite d'un plan de rationalisation de l'entreprise, qui a annoncé par ailleurs des profits records en 2008.

Marcus Kerriou

Les employés français de Molex, une entreprise américaine de connectique automobile, réagissent à l’annonce de la fermeture de leur usine et aux difficiles négociations qui s’ensuivent en séquestrant leur patron, Marcus Kerriou. Ce dernier garde un souvenir marquant de ses 26 heures de captivité.

Dominique Strauss-Kahn

Sous sa gouverne, le Fonds monétaire international a gagné en crédibilité et est paradoxalement sorti gagnant de la crise financière. Le directeur général du FMI a reçu du G20 le mandat de veiller à la réforme du système de réglementation financière au niveau mondial. Plusieurs voient en cet ancien ministre des Finances le prochain président de la France.


Présentement à l'antenne de la télé

23 h 05

ON VA SE LE DIRE

Épisode

Diffusion: vendredi 14 janvier 2011Épisode 1 - Les architectes de la ruine

En quoi la crise a-t-elle changé
votre perception du monde de la finance ?

Répondez à la question »

Épisode

Diffusion: vendredi 21 janvier 2011Épisode 2 - Le tsunami qui a balayé le monde

Que pensez-vous de l’idée d’utiliser l’argent
des contribuables pour sauver les banques privées ?

Répondez à la question »

Épisode

Diffusion: vendredi 28 janvier 2011Épisode 3 - Le prix à payer

Selon vous, est-ce que le Canada a été épargné par la crise ?

Répondez à la question »

Épisode

Diffusion: vendredi 4 février 2011Épisode 4 - Des lendemains amers

Quelles leçons avez-vous tirées de la crise ?

Répondez à la question »

Ailleurs sur Radio-canada.ca