#2a##5j##3# #5# Les francophones de Montréal boivent plus d'alcool que les non-francophones | Gravel le matin | ICI Radio-Canada Première
Radio-Canada - zone Radio

Gravel le matin

Gravel le matin

En semaine de 5 h 30 à 9 h

Alain Gravel

Gravel le matin
Logo Radio-Canada

Santé

Les francophones de Montréal boivent plus d'alcool que les non-francophones

Le jeudi 10 septembre 2015

Des amis trinquent, un verre de bière à la main.
Des amis trinquent, un verre de bière à la main.     Photo : iStock

Au cours des 12 derniers mois, 82 % des francophones ont bu de l'alcool, contre 65 % chez les non-francophones, selon un sondage mené par CROP pour Éduc'alcool. Alain Gravel en discute avec Hubert Sacy, directeur général d'Éduc'alcool. Ce dernier explique que les francophones ont une consommation d'alcool étalée dans la semaine, tandis que les anglophones boivent davantage la fin de semaine. 
 
D'autre part, Hubert Sacy souligne qu'il y a parmi les allophones une grande concentration de personnes originaires de pays musulmans ou asiatiques qui n'ont pas les mêmes habitudes de consommation d'alcool que les Occidentaux, ce qui fait baisser la moyenne de consommation des non-francophones.  
 
En revanche, tous les buveurs sont à égalité lorsqu'il s'agit de consommation d'alcool excessive. Enfin, le DG d'Éduc'alcool fait remarquer que les Québécois sont ceux qui boivent avec le plus de modération au pays, même s'ils consomment de l'alcool plus fréquemment.


Créer un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

20 février 2017

Une dame de 78 ans attend plus de 3 heures pour une ambulance

2 février 2017

Ces médecins profiteurs devenus millionnaires

26 janvier 2017

Les négociations entourant les frais accessoires toujours en cours

25 janvier 2017

Jouer au hockey et vivre avec un trouble obsessionnel compulsif

25 janvier 2017

Frais accessoires : le patient d'abord et avant tout

23 janvier 2017

Un centre médical autochtone à Montréal désiré