ICI Radio-Canada Première

Faut pas croire tout ce qu'on dit

Faut pas croire tout ce qu'on dit rss

Le samedi de 12 h 10 à 13 h 
(en rediffusion à 23 h)

Michel Lacombe

Faut pas croire tout ce qu
Logo Radio-Canada

Société

Une assurance autonomie pour rester le plus longtemps possible chez soi...combien ça coûte et qui va payer ?

Le samedi 23 novembre 2013

Au Québec, actuellement, l'essentiel du budget des services aux personnes en perte d'autonomie est dépensé dans les institutions. Dans un contexte de vieillissement de la population et, par conséquent, d'augmentation des dépenses de santé, le gouvernement souhaite un virage radical vers les services à domicile pour le bien des usagers et pour celui des finances de l'état. Il en coûterait semble-t-il moins cher de s'occuper des gens en perte d'autonomie chez eux. Le principe n'est pas loin de faire l'unanimité. Les modalités restent floues. Financera-t-on l'assurance autonomie à même les impôts ou devra-t-on créer une nouvelle taxe spéciale?  
 
Invités :  
 
Damien Contandriopoulos, chercheur et professeur à la Faculté des sciences infirmières, Université de Montréal. 
 
Réjean Hébert, ministre de la Santé et des Services sociaux, ministre responsable des aînés. 
 
Nancy Neamtan, présidente-directrice générale du Chantier de l'économie sociale. 
 
Jacques Benoit, coordonnateur et porte-parole de Coalition Solidarité Santé. 
 
Me Marc-André Dowd, vice-protecteur - Prévention et innovation au Protecteur du citoyen. 
 
Jean Carette, sociologue, expert en gérontologie sociale. 


EN COMPL�MENTHYPERLIEN - Livre blanc pour la création d'une assurance autonomie

Site du gouvernement du Québec

Cr�er un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

13 mai 2017

Inondations : que peut-on faire avant et après?

6 mai 2017

À quoi doit servir l'université?

1 avril 2017

Québec réinvestit en éducation

4 février 2017

Tuerie dans une mosquée à Québec : quelles leçons en tirer?

22 octobre 2016

Ce que nous apprend le témoignage d'Alice Paquet sur notre société

15 octobre 2016

Un salaire minimum à 15 $ est-il souhaitable?