ICI Radio-Canada Première
Jeudi à 21 h
Logo Radio-Canada
Commanditaire

Jean-Baptiste Trudeau

La découverte de l'Ouest du mardi 4 septembre 2007


Jean-Baptiste Trudeau


Né à Montréal en 1748, Jean-Baptiste Trudeau s'est établi à Saint-Louis en 1774. On sait peu de choses sur sa jeunesse, si ce n'est qu'en 1770, à 22 ans, il fait partie des engagés d'Augustin Chaboillez, un marchand de fourrures de Michilimackinac. Le 1er mai 1781, il épouse Madeleine Roy, veuve de François Hébert, avec qui il aura plusieurs enfants.

Une expédition espagnole
À la fin du 18e siècle, la Louisiane, sous domination espagnole, veut consolider son autorité sur ses territoires situés autour du bassin du Missouri pour tenir tête aux Anglais et aux Américains. Le gouverneur rassemble des marchands, qui créent une compagnie qui aura l'exclusivité du commerce des fourrures pendant 10 ans.

Un homme de confiance
La Compagnie commerciale engage Jean-Baptiste Trudeau à titre d'agent. Rien de surprenant à cela puisqu'il avait de l'instruction, connaissait plusieurs langues indiennes et avait plus d'un quart de siècle d'expérience comme « voyageur ». Dans Saint-Louis, il était considéré comme un notable.

L'objectif de la mission est de fonder un établissement chez les Mandanes du haut Missouri, de nouer des relations cordiales avec les Indiens, de noter avec précision les caractéristiques physiques et humaines de la région et de mettre au point les conditions les plus avantageuses pour le commerce des fourrures.

Un voyage semé d'embûches
Parti de Saint-Louis le 7 juin 1794, Jean-Baptiste Trudeau est de retour le 4 juin 1796. Le voyage a été difficile pour plusieurs raisons :

- une pirogue trop lourde;
- le pillage des marchandises de traite;
- des jeûnes prolongés et des menaces de mort;
- l'hostilité des Sioux.

L'expédition se solde par un échec commercial, mais grâce à un journal tenu méticuleusement, les autorités de l'époque en apprennent beaucoup sur le territoire et aussi sur les diverses tribus, en particulier les Omahas, les Aricaras, les Cheyennes et les Sioux.

Des suites
À son retour à Saint-Louis, Jean-Baptiste Trudeau devient instituteur. Son journal circule. Le président américain, Thomas Jefferson, y trouve quelques renseignements utiles pour l'expédition de Lewis et Clark. Jean-Baptiste Trudeau meurt le 30 janvier 1827. Il laisse une nombreuse descendance, dont un petit-fils, Jean-Baptiste Trudeau, qui s'est illustré en 1845 auprès de Jean-Charles Frémont et Kit Carson. Il a été un des rares survivants de la malheureuse expédition des Donner, qui ont péri de froid dans la Sierre Nevada.

Pendant ce temps...

• Au 17e siècle, les Canadiens et les Français explorent les régions du Mississippi et du Missouri, notamment Des Groseillers, Radisson, Joliet, Marquette et Cavelier de La Salle.

• En 1742, les fils de La Vérendrye poussent leur route vers le sud-ouest, dans la région du haut Missouri.

• En 1763, la France perd de nombreux territoires, dont ceux de la rive orientale du Mississipi, cédés au Royaume-Uni. La rive occidentale du fleuve revient à l'Espagne. Les Français traversent le Mississippi et passent au Missouri, territoire espagnol. Ils y fondent les premières villes, dont Saint-Louis, en 1764.

Références : bibliographie et hyperliens

Voyage sur le Haut-Missouri, Trudeau, Jean-Baptiste, Éditions Septentrion.

Présentement à l'antenne de la télé

23 h 05

ON VA SE LE DIRE

Ailleurs sur Radio-canada.ca