ICI Radio-Canada Première
Jeudi à 21 h
Logo Radio-Canada
Commanditaire

Mary Pickford (1892 - 1979)

Héroïne du mardi 2 octobre 2007


Mary Pickford (1892 - 1979)


La star du cinéma muet
Mary Pickford est née à Toronto en 1892 sous le nom de Marie Gladys Louise Smith. À 5 ans, elle commence sa carrière de comédienne au théâtre, à Toronto, et participe à de nombreuses tournées au Canada et aux États-Unis. À 10 ans, elle est le principal soutien de sa famille. À 15 ans, elle s'installe à New York et découvre le cinéma, grâce à D.W. Griffith. En 1910, il transfère sa compagnie en Californie. Mary Pickford le suit.

La grande étoile d'Hollywood
Mary Pickford a joué dans 176 films. À 24 ans, elle devient la première « millionnaire » de l'industrie. Dans les années 20, elle est probablement la femme la plus célèbre de son temps. Elle a développé l'art du jeu pour la caméra de façon instinctive, créant une intimité sans précédent avec les spectateurs.

Une femme d'affaires
En 1909, elle ajoute la scénarisation à son curriculum et quelques années plus tard, fonde sa propre maison de production. Six ans plus tard, Mary Pickford, Charlie Chaplin, D.W. Griffith et Douglas Fairbanks mettent sur pied la très célèbre compagnie de films United Artists pour être en plein contrôle de leurs films et échapper aux griffes des majors américains déjà « voraces » à l'époque.

Dès lors, Mary Pickford obtient un pouvoir inégalé dans l'histoire du cinéma pour une femme: elle joue dans ses propres films, les produit et les distribue. L'arrivée du cinéma parlant bouscule sa carrière d'actrice. Son dernier film muet a été tourné en 1927. Elle joue dans quatre films parlants de 1927 à 1933. En 1956, Mary Pickford vend ses parts de la United Artists pour 3 millions de dollars. Elle participe aussi à la mise sur pied de l'Academy of Motion Picture, Arts and Sciences. En 1976, on lui décerne un Oscar honorifique.

Trois mariages
Mary Pickford épouse en secret, à 18 ans, un autre acteur de la compagnie de D.W. Griffith, Owen Moore. Le mariage est un désastre. Plus tard, l'actrice devient follement amoureuse de Douglas Fairbanks, qui devient son deuxième mari en 1920. Pendant 16 ans, ils forment le mythique « couple royal de Hollywood ». C'est avec l'acteur et chef d'orchestre de variétés Charles « Buddy » Rogers, son troisième mari, qu'elle adopte deux enfants: Roxane et Ronald. La relation durera plus de 40 ans.

Du cinéma aux bonnes oeuvres
À compter de 1956, Mary Pickford se consacre aux oeuvres de charité grâce à sa fondation. The Mary Pickford Institute est encore actif et fait aussi la promotion de la créativité. À la fin de sa vie, elle vit de plus en plus isolée. Elle s'est éteinte à Santa Monica en Californie, à 87 ans, le 29 mai 1979.

Pendant ce temps...

• En 1896, création du premier film produit à partir d'un scénario, La fée aux choux, d'Alice Guy. À Montréal, premières projections publiques de vues animées.

• En 1906, Léo-Ernest Ouimet inaugure son célèbre Ouimetoscope.

• En 1915, le film de David Griffith Naissance d'une nation se démarque par son langage cinématographique (découpage, montage, plans variés).

• En 1928, sortie du premier long-métrage entièrement parlant: Lights of New York, de Bryan Foy.

Invité en deuxième heure :

Oksana Dykyj, directrice de la médiathèque de l'Université Concordia de Montréal et spécialiste en histoire du cinéma muet.

Références : bibliographie et hyperliens

Pickford: the woman who made Hollywood, d'Eileen Whitfield, Macfarlane Walter & Ross, Toronto, 1997.

Sunshine and shadow, autobiographie de Mary Pickford, Double Day, New York, 1955.

DVD: Mary Pickford: life on film, réalisé par Hugh Munro Neely, narration de Whoopi Goldberg, The Milestone Collection, Image Entertainment en collaboration avec le Mary Pickford Institute, 2001.

Présentement à l'antenne de la télé

23 h 05

ON VA SE LE DIRE

Ailleurs sur Radio-canada.ca