#2a##5j##3# #5# Être 'grid girl' au Grand Prix du Canada | C'est pas trop tôt! | ICI Radio-Canada Première
Radio-Canada - zone Radio

C'est pas trop tôt!

C'est pas trop tôt! rss

En semaine de 5 h à 9 h

Franco Nuovo

C
Logo Radio-Canada

Société

Être grid girl au Grand Prix du Canada

Le jeudi 4 juin 2015

Virginie Archambault, hôtesse au Grand Prix du Canada dans les années 1990
Virginie Archambault, hôtesse au Grand Prix du Canada dans les années 1990     Photo : Radio-Canada/Hugo Lavoie

Elle a été regardée, sifflée et a entendu des commentaires parfois vulgaires, mais elle ne regrette rien. Virginie Archambault a été grid girl, selon le vocabulaire du milieu, c'est-à-dire qu'elle tenait pancartes et drapeaux sur la grille de départ du Grand Prix du Canada, à Montréal, entre 1988 et 1998. Ces jeunes femmes légèrement vêtues font jaser. Virginie Archambault raconte son expérience à Hugo Lavoie


Créer un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

21 août 2015

La revue des médias de Pasquale Harrison-Julien

21 août 2015

Didier Drogba, le joueur tant attendu

21 août 2015

C'est la dernière de C'est pas trop tôt!

20 août 2015

La revue des médias de Pasquale Harrison-Julien

20 août 2015

Cliniques d'avortement : les « bergers de trottoirs » qui dérangent

19 août 2015

La revue des médias de Pasquale Harrison-Julien