#2a##5j##3# #5# Fin du tarif unique dans les garderies : « Il y a un risque pour les femmes » | C'est pas trop tôt! | ICI Radio-Canada Première
Radio-Canada - zone Radio

C'est pas trop tôt!

C'est pas trop tôt! rss

En semaine de 5 h à 9 h

Franco Nuovo

C
Logo Radio-Canada

Politique

Fin du tarif unique dans les garderies : « Il y a un risque pour les femmes »

Le lundi 24 novembre 2014

Julie Miville-Dechêne
Julie Miville-Dechêne     Photo : Radio-Canada

Le Conseil du statut de la femme (CSF) réagit à la hausse de la contribution parentale pour financer les garderies. Julie Miville-Dechêne, présidente du CSF, craint qu'il y ait des répercussions plus importantes pour les femmes parce qu'il y a asymétrie de revenus dans le ménage. Elle souligne qu'il y a un risque que les femmes choisissent de rester à la maison plutôt que de travailler. Elle rappelle que « 70 % des femmes gagnent moins que les hommes ». Julie Miville-Dechêne n'est pas surprise que le gouvernement n'ait pas réfléchi à cette question, puisque ce n'est « pas encore dans les moeurs de vérifier l'impact des décisions sur femmes ». 
 
Le CSF a publié un avis sur l'effet de cette hausse sur la participation des femmes au marché du travail.


Créer un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

5 août 2015

Thomas Mulcair : autobiographie d'un aspirant premier ministre

22 juillet 2015

Justin Trudeau est prêt pour les élections

21 juillet 2015

La distribution de chèques est commencée, la manoeuvre électorale aussi

15 juin 2015

Le modèle de transition de la retraite est à repenser

11 juin 2015

La ministre Vallée défend sa vision de la neutralité religieuse de l'État

11 juin 2015

Gilles Duceppe n'avait pas le temps d'attendre