#2a##5j##3# #5# Archives | C'est pas trop tôt! | ICI Radio-Canada Premi�re
Radio-Canada - zone Radio

C'est pas trop tôt!

C'est pas trop tôt! rss

En semaine de 5 h à 9 h

Franco Nuovo

C

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
1234
5
6
7
89101112
13
14
1516171819
20
21
2223242526
27
28
293031
 
 
 

Les meilleurs moments : �mission du vendredi 5 décembre 2014


Société

Nathalie Provost, survivante de la tragédie de Polytechnique, a pardonné à Marc Lépine

Un homme rend hommage aux victimes du massacre au monument de la tuerie de l'École polytechnique de Montréal (archives).
Un homme rend hommage aux victimes du massacre au monument de la tuerie de l'École polytechnique de Montréal (archives).     Photo : RYAN REMIORZ

Marc Lépine, en voulait aux féministes. Il a tiré dans la classe de Nathalie Provost, à l'École polytechnique de Montréal, en 1989, après que celle-ci lui eut parlé. Deux balles lui ont traversé les cuisses et un éclat de balle a pénétré dans un de ses pieds. Vingt-cinq ans plus tard, elle revient sur les événements. Aujourd'hui, elle a pardonné à Marc Lépine. Selon elle, il souffrait, et la société n'a pas été capable de l'appuyer et de l'encadrer. Elle souligne qu'aujourd'hui elle agit à titre de témoin actif parce qu'elle pense que la société en a besoin. Elle comprend toutefois ceux qui ne s'expriment pas.  
 
Jacques Duchesneau dirigeait la division des enquêtes contre le crime organisé au moment des événements de Polytechnique. Au micro de Marie-France Bazzo, il parle lui aussi de ce qu'il a vécu le 6 décembre 1989. 

Société

« Le gouvernement Couillard est plus qu'obsédé par l'austérité » - Pauline Marois

L'ex-première ministre péquiste, Pauline Marois
L'ex-première ministre péquiste, Pauline Marois     Photo : Radio-Canada/Marie-Ève Tremblay

En entrevue avec Marie-France Bazzo, Pauline Marois a estimé que le gouvernement Couillard fait de mauvais choix. Questionnée à propos des récentes annonces du gouvernement concernant notamment les tarifs en garderie, l'ex-première ministre du Québec a affirmé que le gouvernement Couillard était « sans vision et sans perspective ». « Les libéraux sont en train, dit-elle, de mettre la hache dans tout ce programme qui est une innovation pour les familles. »  
 
Pauline Marois tire officiellement un trait sur sa carrière en politique et exclut un retour. « Je suis très sereine, je regarde en avant », dit-elle. Elle refuse de se prononcer publiquement sur la course à la direction du Parti québécois : « Je vais continuer de jouer la gérante d'estrade dans mon salon. » 
 

Consommation

Noël sous le signe de l'austérité (deuxième semaine) : menu éclaté

Pasquale Vari donne des suggestions de menus pour fêter sans se ruiner
Pasquale Vari donne des suggestions de menus pour fêter sans se ruiner     Photo : iStock

Pasquale Vari, chef enseignant à l'Institut de tourisme et d'hôtellerie du Québec (ITHQ), fait ses suggestions de menu. Il aide les auditeurs de C'est pas trop tôt à donner des réceptions originales en proposant un menu éclaté. Pour compléter le menu de ce repas de quatre services, la chroniqueuse Nadia Fournier propose quelques bouteilles. 
 
Les vins choisis pour se marier aux plats : Nadia Fournier ajoute une touche d'exotisme et opte pour quelques vins grecs et deux vins italiens, qui offrent souvent un excellent rapport qualité, prix et originalité.  
 
- TSELEPOS, Moschofilero 2013, Mantinia : 19 $ 
- GEROVASSILIOU, Vin de Pays d'Epanomi 2013 : 19,80 $ 
- THYMIOPOULOS, Jeunes Vignes de Xinomavro 2012, Naoussa : 18,60 $ 
- TAURINO COSIMO, Notarpanaro 2006, Salento : 20,90 $ 
- ALLEGRINI, Valpolicella 2013 : 16,25 $ 
 
Entrée froide  
Omble chevalier mariné, servi sur un lit de fenouil, à la coriandre et au jus de lime 
 
Pour 4 personnes 
Un filet ou morceau de poisson de 300 g 
Pour le gravlax : (une marinade à base de sucre et de gros sel) 
30 g (2 c. à table) de sucre (blanc, cassonade ou sirop d'érable) 
30 g (2 c. à table) de gros sel 
5 brins d'aneth 
2 tours de poivre noir moulu 
Mélanger tous les ingrédients. En couvrir le poisson et réfrigérer pendant 24 heures. 
Rincer, essuyer avec du papier essuie-tout. 
Couvrir de 30 ml (2 c. à table) d'huile d'olive et réfrigérer pendant 24 heures. 
Trancher et servir avec une petite salade de fenouil, à la coriandre et au jus de lime. 
 
Potage  
Potage chou frisé, rapini et bette à carde 
 
Pour 4 personnes 
Faire suer 1 oignon ciselé dans du beurre. Ajouter 2 pommes de terre, taillées en dés. Mouiller avec 750 ml (3 tasses) d'eau. Cuire pendant 20 minutes. 
Ajouter 4 feuilles de chou frisé, 4 feuilles de bette à carde et 4 feuilles de rapini, émincées. Cuire pendant 20 minutes, puis réduire en purée à l'aide d'un mélangeur. Saler et poivrer. Servir avec des croûtons au fromage et des lardons. 
 
Plat principal : 
Filet de porc en croûte de pâte à pain 
 
Pour 4 personnes 
1 sachet de levure instantanée 
1 pincée de sucre 
375 ml d'eau tiède 
450 g de farine tout usage 
1 c. à thé de sel fin 
1 échalote grise ciselée 
30 g de beurre non salé 
125 ml de vin blanc sec 
30 g de chapelure 
2 oeufs 
90 ml d'huile d'olive 
1 gousse d'ail 
375 g de légumes verts en feuille (épinards, chou frisé, feuilles de bette à carde, etc.) 
1 filet de porc d'environ 400 g 
6 tranches fines de prosciutto 
450 g de champignons blancs, hachés très finement 
 
Préparation 
Pour la pâte à pain, mélangez la levure et la pincée de sucre avec l'eau tiède. Dans un grand bol, mélanger la farine avec le sel fin. Formez un puits au centre, y verser le mélange d'eau et de levure, mélanger et pétrir pendant 10 minutes. Déposer ensuite la pâte dans un bol enfariné et la laisser gonfler, couverte d'un linge, pendant 1 h 30. 
 
Pour la duxelles de champignons, faites suer l'échalote dans le beurre, ajouter les champignons et cuire à feu doux 10 minutes avant d'ajouter le vin blanc. Poursuivre jusqu'à l'évaporation complète du liquide. Saler et poivrer. Hors du feu, ajouter la chapelure, puis un oeuf battu. Mélanger puis ajouter le deuxième oeuf battu. Réservez. 
 
Faites doucement colorer la gousse d'ail dans 45 ml d'huile d'olive. La retirer gousse puis ajouter le mélange de feuilles. Cuire 5 minutes. Saler, poivrer et égoutter très soigneusement. 
 
Dans une poêle chaude, colorer le filet de porc dans 45  ml d'huile d'olive sur toutes les faces. Laisser refroidir sur une grille. 
 
Placer une feuille de pellicule plastique sur le plan de travail. Y déposer les tranches de prosciutto de façon qu'elles se chevauchent légèrement. Puis étaler en couche uniforme les verdures, puis la duxelles de champignons bien égouttée. Placer le filet de porc au milieu et former un boudin bien serré en roulant la pellicule alimentaire. Réservez au frais. 
 
Une heure avant de servir le plat, préchauffer le four à convection à 350 °F (360 °F pour un four traditionnel). Abaisser la pâte sur un plan de travail enfariné pour former un rectangle uniforme long de 30 cm et large de 20 cm, d'une épaisseur d'environ 1 cm. Déballer le boudin de viande et le déposer au milieu de la pâte et rouler le tout pour faire un cylindre, en mouillant légèrement les endroits où la pâte se chevauche pour une meilleure adhérence. Replier les deux extrémités du cylindre en manière à ce que toutes les coutures soient du même côté, sous le rouleau. Déposer le filet sur une plaque recouverte de papier parchemin. Créer deux ouvertures sur le dessus de la pâte pour laisser sortir l'excès d'humidité, et badigeonner la pâte avec un mélange d'oeuf battu et un peu d'eau. Enfourner 40 minutes environ (35 minutes pour une viande saignante, 45 minutes pour une viande bien cuite). 
 
Déposer le filet sur une grille pendant 10 minutes à la sortie du four.  
 
« Cette étape est cruciale, dit Pasquale Vari, pour que la pâte ne devienne pas toute molle et humide. » 
 
Dessert  
Poire pochée au vin rouge et aux quatre-épices 
 
Pour 4 personnes 
Éplucher et couper 2 poires en deux Mettre les poires dans une casserole, couvrir avec du vin rouge. Ajouter du sucre et des épices à tourtière. Cuire les poires complètement. Réduire le vin pour obtenir une consistance sirupeuse. Servir les poires avec la réduction de vin. 
 
Menu semaine 1 

Un menu de Noël sous le signe de l'austérité... Briser la malédiction de la dinde sèche | C'est pas trop tôt!

Consommation Pasquale Vari donne des suggestions de menus pour fêter sans se ruiner Photo : iStock Pasquale Vari, chef enseignant à l'Institut de tourisme et d'hôtellerie du Québec (ITHQ), fait ses suggestions de menu. Il aide les auditeurs de C'est pas trop tôt à briser la malédiction de la dinde sèche en apprivoisant une méthode de cuisson.

 

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
1234
5
6
7
89101112
13
14
1516171819
20
21
2223242526
27
28
293031
 
 
 

Prochainement � l'�mission

Consultez le guide horaire

Babillard

Pour communiquer avec Yves Desaultels, veuillez composer #951 (Bell), *951 (Rogers) ou 514-497-9582 sur les autres téléphones.

R�seaux Sociaux Suivez-nous sur Twitter
Grand Montréal20 visages de MontréalVotre dictionnaire populaire de Montréal
Entrevue avec Philippe FalardeauEntrevue Philippe Falardeau