#2a##5j##3# #5# Archives | C'est pas trop tôt! | ICI Radio-Canada Premi�re
Radio-Canada - zone Radio

C'est pas trop tôt!

C'est pas trop tôt! rss

En semaine de 5 h à 9 h

Franco Nuovo

C

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
 
1
2
3
4
5678
9
10
1112131415
16
17
1819202122
23
24
2526272829
30
31
 
 
 
 
 
 

Les meilleurs moments : �mission du lundi 4 août 2014


Environnement

Arbres et milieux naturels : la nature qui rapporte

Les rôles des arbres en ville sont nombreux : écologique, esthétique, économique et même thérapeutique!
Les rôles des arbres en ville sont nombreux : écologique, esthétique, économique et même thérapeutique!     Photo : iStock

Les services rendus par la ceinture verte du Grand Montréal se chiffreraient à 4,3 milliards de dollars par année. Et ce ne serait « qu'un prix plancher ». Jérôme Dupras, docteur en géographie et bassiste des Cowboys fringants, a discuté avec Philippe Marcoux des grands bénéfices que les milieux naturels apportent à la ville. Il parle aussi de son attachement et de son engagement pour les arbres de la région métropolitaine.  
 
Le couvert forestier du Grand Montréal est estimé à 20% du territoire, « ce qui n'est pas si mal » selon M. Dupras. Il précise cependant que ces milieux sont très fragmentés, alors qu'un corridor forestier continu « permettrait d'avoir une plus grande force de survie », notamment face à la menace des espèces envahissantes. La fondation des Cowboys fringants a d'ailleurs l'ambition de planter 375 000 arbres pour remédier à ce problème d'ici 2017.  
 
Cette entrevue fait suite à notre appel à récits sur les arbres. Choisissez un arbre que vous affectionnez particulièrement. Racontez-nous son histoire ou ce qu'il vous inspire et envoyez-nous une photo. Nous compilerons ces anecdotes sur une carte narrative.  
 

 
 

EN COMPL�MENTHYPERLIEN - Étude : le capital écologique du Grand Montréal
HYPERLIEN - Fondation Cowboys fringants : 375 000 arbres pour le 375e de Montréal
HYPERLIEN - Le plan métropolitain d'aménagement

Société

Centenaire de la Première Guerre mondiale : la véritable guerre des Canadiens

Des soldats de l'artillerie canadienne ajoutent un message à leur projectile
Des soldats de l'artillerie canadienne ajoutent un message à leur projectile     Photo : Collection d'archives de l'Imperial War Museum

« Je ne sais pas qui sont les conseillers historiques de M. Harper, mais ils connaissent visiblement très mal leur histoire », tranche l'historien André Champagne. Plutôt que la guerre de 1812, commémorée en grande pompe par le gouvernement fédéral, l'historien André Champagne aurait choisi la guerre de 14-18 comme tournant dans l'identité canadienne-anglaise.  
 
Si les Canadiens anglais se percevaient auparavant comme des membres de l'Empire britannique, leur engagement sur les champs de bataille forge « un véritable sentiment d'appartenance au Canada ». En 1919, le Canada signe d'ailleurs en son propre nom le traité de Versailles, qui met fin à la Grande Guerre. 
 
M. Champagne explique aussi qu'il en va tout autrement pour les Canadiens français, dont le rejet en masse de la conscription crée une crise nationale.  

EN COMPL�MENTHYPERLIEN - Un dossier complet sur la Première Guerre mondiale

Société

Retrouver la patience de trouver le temps

Garder son calme même lorsque le temps bouscule
Garder son calme même lorsque le temps bouscule     Photo : iStockphoto

Le temps : en prendre et en manquer, faire fi de lui ou tenter de le posséder. Le temps et, surtout, son accélération, qui fait dire à Crystelle Crépeau qu'on en est presque à décréter une vitesse minimale sur les trottoirs. « L'ubiquité des besoins » fait naître beaucoup de frustration, dit-elle avant de proposer de renouer avec la patience.  
 
Chaque lundi, la rédactrice en chef du Châtelaine dépoussière des valeurs oubliées. Cette semaine, elle propose de retrouver sa patience en réduisant son niveau de stress et de fatigue. Et même si l'on exige davantage de nous, l'important est « de ne pas laisser la vitesse nous dominer ». 
 
Les deux livres suggérés par Crystelle Crépeau :  
- Éloge de la lenteur, Carl Honoré, aux éditions Marabout, 2007. 
- Le culte de l'urgence : la société malade du temps, Nicole Aubert, Flammarion, 2004.

Société

La revue de presse de Jean-Philippe Cipriani

Les médias
Les médias     Photo : iStock

 
 
Vous pouvez aussi revoir le clavardage en direct.  

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
 
1
2
3
4
5678
9
10
1112131415
16
17
1819202122
23
24
2526272829
30
31
 
 
 
 
 
 

Prochainement � l'�mission

Consultez le guide horaire

Babillard

Pour communiquer avec Yves Desaultels, veuillez composer #951 (Bell), *951 (Rogers) ou 514-497-9582 sur les autres téléphones.

R�seaux Sociaux Suivez-nous sur Twitter
Grand Montréal20 visages de MontréalVotre dictionnaire populaire de Montréal
Entrevue avec Philippe FalardeauEntrevue Philippe Falardeau