ICI Radio-Canada Première

Aujourd'hui l'histoire

Aujourd'hui l'histoire

En semaine de 20 h à 20 h 30

Jacques Beauchamp

Aujourd
Logo Radio-Canada

Arts et culture

Hergé, le génie derrière Tintin

Le vendredi 27 janvier 2017

George Remi, dit Hergé, en 1972
George Remi, dit Hergé, en 1972     Photo : Getty images/AFP

George Remi, mieux connu sous le pseudonyme d'Hergé (1907-1983), s'est fait connaître par les 24 albums de Tintin, vendus à plus de 150 millions d'exemplaires. On y suit les aventures autour du monde de Tintin, un jeune reporter qui triomphe du mal grâce à son intelligence. Le chroniqueur en bandes dessinées Jean-Dominic Leduc raconte à Jacques Beauchamp l'histoire du bédéiste belge et de son célèbre personnage. 
 
Le jeune Hergé développe son intérêt pour le dessin chez les scouts. En 1929, il crée le personnage de Tintin dans le quotidien catholique Le Vingtième Siècle. Son premier album, Tintin au pays des Soviets, paraît l'année suivante. Hergé reniera plus tard cette oeuvre de jeunesse, dont la ligne éditoriale a été dictée par l'abbé Norbert Wallez, le directeur du Vingtième Siècle et de son supplément, Le Petit Vingtième
 
L'invention d'un langage narratif 
Dans les années 1930, Hergé réalise sept albums, en plus de dessiner des réclames publicitaires pour Le Petit Vingtième. Il invente, entre autres, les personnages des frères Dupond et Dupont dans Le cigare des pharaons. Selon Jean-Dominic Leduc, ces premières bandes dessinées ont mal vieilli. On y trouve des clichés qui feront en sorte qu'Hergé sera accusé de racisme, d'antisémitisme et de misogynie. 
 
En 1934, Hergé fait la rencontre déterminante de Tchang Tchong-Jen, un étudiant chinois à l'Académie royale des beaux-arts de Bruxelles. Tchang le sensibilise à l'importance de se documenter, de s'ouvrir au monde et aux autres civilisations. 
 
Des années sombres, mais productives 
Pendant la Seconde Guerre mondiale, la maison d'édition Casterman publie les albums d'Hergé en couleur, dont Le crabe aux pinces d'or et L'étoile mystérieuse. Pendant que la Belgique est occupée par l'Allemagne, le bédéiste accepte de publier Tintin dans Le Soir, un journal tiré à 300 000 exemplaires. Cette décision lui vaut d'être considéré par certains comme un collaborateur, mais elle contribue à la popularité de Tintin. 
 
L'âge d'or des albums Tintin 
Hergé publie ses neuf derniers albums, les plus aboutis, entre 1950 et 1976. Durant ces années, il quitte sa femme après 25 ans de mariage pour s'unir à une jeune coloriste qu'il a engagée. Son personnage de Tintin s'humanise alors de plus en plus, tandis que son chien, Milou, est relayé au second plan.


Cr�er un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

22 février 2017

Pop art : la révolution Warhol

10 février 2017

L'essor du champagne, le vin des grandes occasions

9 février 2017

Louis Hébert et Marie Rollet, premiers colons en Nouvelle-France

1 février 2017

Maya Angelou, la vie romanesque d'une écrivaine noire inspirante

25 janvier 2017

Ernest Cormier, l'architecte de l'Université de Montréal