#2a##5j##3# #5# L'assassinat d'Indira Gandhi : une attaque prévisible | À rebours | ICI Radio-Canada Première
Radio-Canada - zone Radio

À rebours

À rebours

Le dimanche de 4 h 06 à 4 h 10 (rediffusion)

André Martineau

À rebours
Logo Radio-Canada

Politique

L'assassinat d'Indira Gandhi : une attaque prévisible

Le vendredi 31 octobre 2014

Le matin du 31 octobre 1984, il y a exactement 30 ans, la chef du gouvernement indien, Indira Gandhi, était assassinée, dans son jardin, par deux de ses gardes du corps de religion sikhe.  
 
L'attentat brutal contre Indira Gandhi était un geste de vengeance. Quatre mois plus tôt, l'armée indienne attaquait le Temple d'or, dans la ville d'Amritsar, un lieu d'une importance comparable à celle de la place Saint-Pierre pour les catholiques ou de La Mecque pour les musulmans. Indira Gandhi envoyait l'armée pour déloger les séparatistes sikhs réfugiés dans le temple. Mais l'opération s'est transformée en bain de sang et plus de 1000 personnes ont trouvé la mort.  
 
Une montée fulgurante, une fin attendue  
Née en 1917, Indira Gandhi était la fille de Nehru, le père de l'indépendance indienne. En 1966, son père, alors premier ministre, mourait d'une crise cardiaque. Indira Gandhi a ainsi été nommée à la tête du Parti du congrès et a remporté les élections l'année suivante. Elle a été première ministre jusqu'en 1977, puis de 1980 à 1984.  
 
Cette attaque, Indira Gandhi la savait imminente. Dans son dernier discours, elle disait : « Si je meurs aujourd'hui, chaque goutte de mon sang fortifiera la nation. » Le 31 octobre 1984, bien que sa façon d'exercer le pouvoir n'ait pas toujours fait l'unanimité, Indira Gandhi est devenue, aux yeux de la majorité des Indiens, une martyre de plus dans l'histoire du pays.


Créer un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

12 juin 2015

800 ans pour la Grande Charte

24 février 2015

Maurice Duplessis, l'homme à l'origine de l'impôt provincial

16 février 2015

L'unifolié, le drapeau de la discorde

4 février 2015

La conférence de Yalta, ou la genèse de la guerre froide

9 décembre 2014

Je me souviens, mais de quoi?