Isabelle Roy

Sergent-détective - crimes sexuels

Interprété par Hélène Bourgeois Leclerc

Skieuse de haut niveau dans sa jeunesse, Isabelle Roy a rencontré celui qui deviendra son mari au cours d’une compétition de ski aux États-Unis. Après ses études, elle a débuté sa carrière dans la police à Boston comme spécialiste des crimes sexuels sur internet. Lorsqu’elle a appris que sa mère souffrait d’un cancer, elle est rentrée au bercail. Le couple s’est établi à Saint-Sauveur et peu de temps plus tard, Isabelle a donné naissance à une fille, Sara, aujourd’hui âgée de 16 ans. Fortement recommandée par la Police de Boston, Isabelle a été recrutée par le SPGM où elle s’est imposée progressivement comme une experte incontestée en matière de crimes sexuels. Sensible et empathique, elle inspire confiance et attire les confidences non seulement des victimes, mais aussi de ses collègues. Si elle excelle au travail, elle doute souvent de ses compétences maternelles en raison des comportements délinquants de sa fille Sara. Il faut dire que cette dernière lui en a fait voir de toutes les couleurs au cours des deux dernières années : elle a été arrêtée pour possession de drogue, puis agressée sauvagement par un trafiquant du nom de Vadnais. Lorsque ce dernier a été retrouvé mort, les enquêteurs des affaires internes ont d’abord soupçonné Isabelle de l’avoir tué. Ne voulant pas trahir sa collègue qui lui avait avoué être l’auteure du crime, Isabelle ne l’a pas dénoncée, ce qui lui a valu une suspension de six semaines. À la fois déçue et soulagée de la sanction, elle en a profité pour aller retrouver sa fille en Floride, en convalescence auprès de ses grands-parents depuis sa sortie de l’hôpital. Dès lors, Isabelle s’est beaucoup rapprochée de Sara qui se tient maintenant à carreau.

Vidéos 3

Isabelle Roy - Troisième rencontre

- Saison 2 -

Assistez à la troisième rencontre d'Isabelle Roy, avec la psychologue Stéphanie Léonard.

Isabelle Roy - Deuxième rencontre

- Saison 2 -

Assistez à la seconde rencontre d'Isabelle Roy, avec la psychologue Stéphanie Léonard.

Isabelle Roy - Première rencontre

- Saison 2 -

Isabelle Roy, sergent-détective au 31, rencontre pour le première fois la psychologue Stéphanie Léonard. Réalisation : Simon Barrette

Citations 16

- Mélissa, à Isabelle.

- Isabelle/Nadine

- Isabelle, à Bonnier.

Jacob: «Savez-vous c’est quoi, ça?» Isa: «Un cou.»

- Jacob/Isabelle

Sara: «Maman, j’m’excuse.» Isa: «Tu t’excuses pourquoi?» Sara: «Pour tout c’que j’te fais endurer!»

- Sara/Isabelle

- Isabelle, à Vadnais.

«Si jamais tu sais qui c’est qui a faite ça, j’veux pas l’savoir, parce que j’pourrais l’tuer.»

- Isabelle, à Stéphane.

«A sortait de l’école, y a quelqu’un qui y a sauté dans l’dos, a rien vu. A s’est fait frapper au visage, au corps… Fracture du crâne, hémorragie interne, pis quatre cotes de fracturées.»

- Isabelle

- Delphine Simon

- Jimmy Munroe

Nadine: «Sois bien certaine de lui dire que ça se peut qu’on refasse appel à elle dans les prochains jours....»

- Nadine/Isa

«Y m’a plaquée contre le lit pis y m’a dit:"Ma p’tite criss d’agace, c’est ça qu'tu veux, ben c’est ça qu’tu vas avoir."»

- Delphine Simon

«Vous travaillez pour qui?» -Isabelle. «Gilbert Lacasse.» -Felipe Franco.

- Isabelle/Felipe Franco

- Bruno, à Isa.

«Sa mère s’appelle pas Jenkins, a porte le nom de son père. Sa mère, c’est plutôt Roy. Comme dans Isabelle Roy.»

- Isabelle, à Mélissa.

« Un réseau de prostitution, juste des mineures… j’ai la mère d’une des petites filles, je vais avoir besoin d’aide »

- Isabelle Roy

Album photos 8

Isabelle?

«FERME DONC TA YEULE!» -Gilbert Lacasse, Hulk de l’âge d’or.

«J’étais la maitresse d’Eliot. Chu tombée enceinte. J’y ai demandé de choisir. Y l’a laissé pis elle était pas de bonne humeur.» -Léanne, à Isabelle et Bruno. Motif raisonnable pour un enlèvement d'enfant?

«Est-ce qu’elle avait des signes distinctifs? Grain de beauté, tache de naissance, quelque chose?» -Isabelle. «Non. C’est juste mon bébé à moi, c’est assez distinctif, ça?» -Léanne. La réponse crève-coeur d'une mère éplorée...

«Toute va être beau… Toute va être beau... C’est normal…» -Isabelle, à Sonia. Vœu pieux?

En plus d'avoir consigné dans un journal les noms, les hôtels, les numéros de chambre, les heures et les montants reçus, Audrey a remis à Nadine et Isabelle les photos qu'elle a prise avec ses clients.

« Il va non seulement reprendre le dossier de Théo Gagnon, mais il va me remplacer aussi aux homicides » - Nadine

Carl Juneau vient de déposer une ordonnance d'injonction contre le service des enquêtes de la police du grand Montréal et la famille de Théo Gagnon.