Pour que le
soleil reste
votre ami

L’arrivée de l’été fait toujours ressurgir une foule de questions. Jouer dans le sable et aller dans l’eau, tout en se protégeant du soleil, c’est toute une affaire avec quatre enfants qui ont la bougeotte!

Je commencerai par un aveu : quand j’ai une question liée à la santé, mon premier réflexe est de googler. Alors que la pharmacie est juste au bout de la rue, comme me le rappelle souvent ma mère.

Je suis donc allée consulter ma pharmacienne de quartier pour m’assurer que mes vieux réflexes sont bien les bons. Je vous partage l’essentiel de notre échange ici, en espérant que ce soit utile à d’autres.

De rien, là!

Avec Myriam Tremblay, pharmacienne propriétaire affiliée

Question @marieplinteau
J’utilise toujours la même crème solaire pour les enfants, mais je constate à chaque année qu’il y a de plus en plus d’options. Que faut-il considérer pour bien choisir?
Ma pharmacienne: Myriam Tremblay

Pour avoir une bonne protection, il faut un écran solaire qui agit à la fois contre les rayons UVA et UVB. L’utilisation d’un FPS d’au moins 30, qui bloquera 97% des rayons UVB atteignant la peau, est une bonne option. Un adulte n’aura besoin que de deux cuillérées à thé pour couvrir son corps en entier et avoir une protection maximale. Au bout de deux heures, après la baignade ou après un effort physique, vous devriez en réappliquer, peu importe l’indice de protection. Pour quelqu’un dont la peau a tendance à faire des boutons, une protection en aérosol peut être souhaitable. Et il ne faut pas oublier de protéger les lèvres.

Question @marieplinteau
Combien de temps devrait-on rester au soleil? Disons pour absorber le maximum de vitamine D, sans avoir de coups de soleil ou d’autres effets indésirables?
Ma pharmacienne: Myriam Tremblay

Nos besoins quotidiens en vitamine D peuvent être comblés en exposant le visage, les mains et les avant-bras au soleil pendant environ 15 minutes, deux ou trois fois par semaine. On suggère un écran solaire pour toute exposition de plus d’un quart d’heure, même par temps nuageux. En règle générale, il vaut mieux jouer de prudence en recherchant l’ombre ainsi qu’en portant un chapeau à large bord et des lunettes avec l’indication 100% UV. Les bébés de moins d’un an doivent être protégés par un écran physique, comme un vêtement pâle ou un parasol.

Question @marieplinteau
Comment distinguer un coup de soleil d’un coup de chaleur? Et que faut-il faire si ça se produit?
Ma pharmacienne: Myriam Tremblay

Un coup de soleil est une brûlure. Des crèmes, souvent à base d’hydrocortisone, sont conçues pour calmer la douleur et aider la peau à se régénérer. Si la brûlure est au deuxième degré et entraîne l’apparition de cloques, la déshydratation, la nausée et la fièvre, il faut agir rapidement. Il s’agit probablement d’une insolation, ou coup de chaleur. Appliquer une compresse fraîche, prendre une douche tiède, boire beaucoup d’eau et prendre de l’ibuprofène ou de l’acétaminophène pourrait aider à soulager la douleur. Si l’état de la personne se détériore, il faut toutefois consulter un médecin sans tarder.

Question @marieplinteau
J’ai entendu dire qu’on pouvait avoir des feux sauvages à cause du soleil. Est-ce que c’est vrai?
Ma pharmacienne: Myriam Tremblay

L’exposition au soleil figure en effet parmi des éléments qui peuvent déclencher l’apparition d’un feu sauvage, un mal qui toucherait jusqu’à 80% de la population. Les feux sauvages ne sont pas dangereux et ils guérissent même sans traitement, en huit à dix jours. On peut toutefois utiliser des médicaments en vente libre ou sur ordonnance pour en limiter l’étendue et la durée. Au besoin, on peut consulter son pharmacien pour évaluer la meilleure option possible.

Question @marieplinteau
L’été, les enfants sont toujours dans la piscine. Est-ce qu’ils pourraient développer «l’otite du baigneur»? Comment peut-on la prévenir et la soigner?
Ma pharmacienne: Myriam Tremblay

Pour préserver la cire protectrice, de façon générale, il faut nettoyer les oreilles à l’eau seulement, sans utiliser de savon ou de cotons-tiges. Pendant la baignade, on peut porter des bouchons de protection ainsi qu’un casque de bain étanche. Ensuite, on recommande d’assécher les oreilles avec un séchoir à cheveux placé à 30 cm des oreilles pendant 60 secondes. Il existe aussi des gouttes, offertes en pharmacie, qui assèchent le conduit auditif. Si otite il y a, de l’acétaminophène ou de l’ibuprofène apaisera la douleur et des gouttes otiques peuvent prévenir l’infection. Il faut toutefois consulter son pharmacien avant d’en faire l’achat, puisque ces gouttes ne conviennent pas à tous.

Ces conseils et services sont offerts par les pharmaciens propriétaires affiliés à Brunet.