Dites bonjour à
des vacances ici

Eeyou Istchee Baie-James

Le nord, sur une note culturelle

Des cours d’eau aux forêts en passant par les reliefs rocheux et la vue imprenable sur la voûte céleste, mais aussi par la richesse de la culture crie : tout est grandiose en Eeyou Istchee Baie-James. Malgré le fait que les communautés autochtones soient présentement inaccessibles aux visiteurs pour y prévenir la propagation de la COVID-19, en collaboration avec Tourisme Autochtone Québec, on vous invite à découvrir cette région où l’émerveillement vous attendra à chaque détour au moment de leur réouverture.

Faites connaissance avec les Cris

Autrefois nomades, les Cris forment aujourd’hui la plus grande nation autochtone au Canada, et la troisième plus populeuse au Québec après les Mohawks et les Innus. Environ 15 000 membres de cette nation sont répartis dans neuf communautés sur le territoire d’Eeyou Istchee, nom qui signifie, dans la langue traditionnelle, « la terre du peuple, notre territoire ». Aller à la rencontre de ces communautés, c’est prendre le pouls d’une culture fascinante dont la langue, les traditions et les coutumes sont encore bien vivantes.

De la beauté à perte de vue

Accessible en voiture ou en avion, la région d’Eeyou Istchee Baie-James est entourée par l’Ontario, l’Abitibi-Témiscamingue, le Saguenay–Lac-Saint-Jean et le Nunavik. Si la majorité de ses 350 000 km2, soit environ 600 km d’est en ouest et tout autant du sud au nord, est demeurée à l’état naturel, la région est loin d’être inoccupée pour autant. Ce territoire constitue en effet les terres ancestrales des Cris qui, depuis toujours, y pratiquent entre autres la chasse et la pêche.

Pour découvrir l’histoire de cette nation, vous pouvez prendre part à une excursion organisée par Wiinipaakw Tours. Des guides cris vous parleront de l’importance accordée aux aînés, du territoire et des animaux qui l’occupent, des légendes transmises de génération en génération et des activités traditionnelles comme le goose break et le moose break, qui consistent à chasser la bernache et l’orignal. La coopérative de solidarité propose des sorties en bateau sur les eaux majestueuses de la baie James, ponctuées d’escales sur des îles qui vous feront voir des paysages nordiques époustouflants.

Un parcours millénaire

À la fois musée, centre d’archives, bibliothèque et espace communautaire, l’Institut culturel cri Aanischaaukamikw a été inauguré en 2011 à Oujé-Bougoumou, une communauté d’environ 750 habitants située près de Chibougamau. Sa mission : préserver, partager et célébrer l’identité crie. Une identité toujours bien vivante, riche et unique, façonnée depuis des milliers d’années par un mode de vie en parfaite harmonie avec la nature.

Non loin de là, également à Oujé-Bougoumou, le camp culturel Nuuhchimi Wiinuu vous invite à vous imprégner encore davantage de la culture crie en prenant part à un séjour authentique, et ce, en toutes saisons. Excursion en forêt, balade en raquettes, préparation de repas traditionnels, artisanat, travail du bois, tannage de peaux, contes et légendes autour du feu et nuit sous une tente prospecteur sont quelques-unes des activités que vous proposeront les chaleureux propriétaires de l’endroit, David et Anna.

Quand l’histoire se conjugue à la beauté

L’art et l’artisanat sont indissociables de la culture crie. Dans leurs œuvres, les créateurs perpétuent des pratiques ancestrales, tout en établissant des ponts avec les tendances actuelles. Ils racontent leur histoire et rendent de vibrants hommages au passé. Faire la tournée des ateliers et des boutiques des diverses communautés d’Eeyou Istchee Baie-James permet donc d’admirer le résultat d’un incroyable savoir-faire. Celui de Nellie Wapachee, qui se voue à la fabrication de mocassins, de mitaines et de pantoufles en peau d’orignal rehaussés de fine broderie, de Deborah Ratt qui, avec ses bijoux, revisite l’art du tissage de perles, et de Harold Bosum qui, à partir d’écorces et de branches de mélèze, crée de délicates sculptures en forme d’oies. Autrefois utilisés pour la chasse, les appelants produits par ce dernier se révèlent de véritables œuvres d’art.

Que ce soit en contemplant une œuvre d’art, en écoutant une légende ancienne, en participant à une activité traditionnelle ou encore en se trouvant au cœur d’un paysage grandiose, il y a de nombreuses manières de se familiariser avec la culture d’Eeyou Istchee Baie-James. Pour votre prochain voyage en famille, en couple ou en solo, pensez à prendre la direction du nord. Le plaisir de découvrir la richesse de cette culture sera assurément au rendez-vous!

Découvrez

Découvrez davantage la culture crie au Québec et la région d’Eeyou Istchee Baie-James

https://www.decrochezcommejamais.com