Dites Bonjour à
des vacances ici

Le tourisme autochtone : un dépaysement enchanteur

Véritables richesses ancestrales, l’histoire et la culture des 11 Nations autochtones du Québec témoignent non seulement de l’importance de ces peuples millénaires dans la trame narrative de la province, mais elles offrent aussi un regard nouveau et captivant sur les coutumes, les saveurs et le territoire, d’hier à aujourd’hui. Pour vivre une aventure unique qui allie tradition et modernité, le tourisme autochtone n’a pas son pareil.

Incursion en terre autochtone 

Wendake est une destination unique idéale pour vivre une immersion au cœur de la communauté huronne-wendat, enclavée dans la ville de Québec. Aux abords de la rivière Akiawenrahk, l’Hôtel-Musée Premières Nations offre un dépaysement enchanteur où la tradition côtoie habilement la modernité. Inauguré en 2008, ce musée est une institution nationale du peuple huron-wendat qui veille à la conservation et à la mise en valeur de son patrimoine. La boutique de l’hôtel, quant à elle, propose une vaste gamme de créations, d’œuvres d’art et de livres tirés du savoir-faire des Hurons-Wendat et des autres Nations. À quelques pas de là, l’entreprise familiale Raquettes et Artisanat Gros-Louis offre depuis plus de 80 ans des produits d’artisanat, dont la spécialité demeure la raquette à neige, tant en babiche qu’en aluminium! Une occasion de voir de près le talent autochtone.

Pour un séjour marqué au rythme de la communauté, le Pow Wow international de Wendake est un événement incontournable. Cette grande fête familiale, qui aura lieu du 1er au 3 juillet 2022, est aussi un événement culturel en pleine nature où se mélangent danses, chants et numéros de percussions. Une façon haute en couleur et en musique de s’initier à la culture huronne-wendat et d’en découvrir les subtilités. 

Faire connaissance avec la nature

Lieu de vie et de subsistance des premiers peuples autochtones, la nature est encore aujourd’hui une richesse nourricière inestimable à leurs yeux. Pour témoigner de ce patrimoine, les peuples autochtones en sont devenus d’excellents guides. Des forêts centenaires aux rivières méconnues, des monts escarpés à la mer foisonnante, ils arpentent le territoire pour le faire voir autrement. Des guides de la Pourvoirie des Lacs à Jimmy, près de Tadoussac, proposent – dans un abri sécuritaire – d’aller à la rencontre de l’ours noir et des légendes qui entourent cette espèce fascinante. Pour nourrir davantage la boîte à souvenirs, Croisières Essipit, aux Bergeronnes, permet d’observer les plus grands mammifères marins de la planète en zodiac, tandis que la famille Bellefeuille, en Minganie, offre des randonnées d’observation de la faune, de la flore et des excursions de pêche, avec en bout de piste la dégustation des produits de la mer. De l’ours à la baleine, de la forêt à la mer : la nature dans sa plus simple expression, ni plus ni moins!

Savourer local

On découvre de plus en plus les aromates issus de la forêt boréale, notamment grâce à la passion et au partage de connaissances des chefs de plusieurs Nations autochtones. Pour en connaître réellement toutes les vertus et les secrets, on prend place à l’une des dizaines de tables où la cuisine traditionnelle côtoie le savoir-faire plus contemporain. Parmi les ambassadeurs des saveurs locales, Maxime Lizotte, animateur télé, entrepreneur et chef cuisinier-pâtissier, est reconnu pour ses créations qui allient la cueillette de plantes sauvages, des procédés de fermentation et des techniques culinaires inspirées par sa nation, Wolastoqiyik Wahsipekuk.

Un des plats classiques tirés de l’histoire culinaire autochtone et qui mérite d’être découvert est sans contredit la sagamité, une soupe-repas traditionnellement wendat faite de courge, de maïs, de haricots rouges, et parfois accompagnée de gibier et de poisson. C’est cette même soupe qui a inspiré le nom du restaurant gastronomique Sagamité du Vieux-Québec, un arrêt essentiel pour quiconque recherche une expérience gastronomique et culturelle unique qui nourrit l’esprit et la panse.

Les Québécois et les Canadiens s'intéressent de plus en plus aux Premières Nations et aux Inuit. Si l’importance historique de ces peuples est mieux reconnue, le tourisme autochtone est une façon sans pareille de s’ouvrir à la diversité des nations. Partir à leur rencontre, c’est s’offrir une aventure dépaysante et fascinante, au Québec. C’est aussi tendre la main à des cultures autant diversifiées que vivantes.