Dites Bonjour à
des vacances ici

Succomber aux attraits des Laurentides

Les montagnes rondes affichent leurs couleurs, les villages profitent des récoltes, les rivières reprennent du volume après les canicules estivales et les commerçants bénéficient d’une accalmie avant l’arrivée des skieurs. À l’automne, les Laurentides rayonnent.

L’attrait de cette région située au nord de Montréal repose sur les beautés de la nature sauvage et sur une offre touristique diversifiée et relevée. Un équilibre parfait, tant pour ceux qui aiment tout planifier que pour ceux qui veulent improviser. Voici quelques pistes à explorer.

Le territoire à vol d’oiseau 

Ouvert depuis la fin juillet, le Sentier des cimes Laurentides, tout près de Mont-Tremblant, présente la forêt et les montagnes sous des angles inusités. Un parcours en hauteur sur une structure en bois permet de serpenter entre les arbres; il est accessible aux poussettes et aux fauteuils roulants.

Une tour panoramique, où l’on peut marcher sur un filet à 40 mètres du sol, est le point culminant de l’aventure, qu’on peut boucler en moins d’une heure ou étirer à sa guise. Il est possible de déguster les créations pleines de fraîcheur du restaurant Chez Émile tout en regardant les bassins presque centenaires de l’ancienne pisciculture de Saint-Faustin.

Vus des airs, les paysages des Laurentides sont à couper le souffle, surtout lorsqu’ils sont parés des couleurs de l’automne. Plusieurs entreprises locales offrent des tours d’hélicoptère ou d’hydravion, une expérience à essayer au moins une fois dans sa vie.

L’entreprise Hélibellule, située à l’aéroport international de Mirabel, propose un survol de la région, une visite du Chemin du Terroir depuis les airs ou un transport vers des lieux touristiques. Héli-Tremblant offre plusieurs forfaits avec des arrêts originaux, comme le sommet d’une montagne ou un restaurant romantique. Établi à Rivière-Rouge, Air Mont-Laurier possède sept hydravions prêts à survoler le parc régional Kiamika, la région de la montagne du Diable et le réservoir Baskatong, et à vous déposer sur une plage sablonneuse le temps d’un pique-nique.

Savourer le terroir boréal

Le sublime livre FORÊT, identifier, cueillir, cuisiner vous est peut-être déjà tombé dans l’œil. Véritable bible des férus de gastronomie boréale, il contient un condensé du savoir de Gourmet Sauvage, qui travaille depuis bientôt 25 ans à faire rayonner ce goûteux patrimoine. 

Situé dans le parc Éco Laurentides, le café-boutique propose des plats faits à partir de plantes sauvages de même qu’une savoureuse gamme de produits comme des moutardes aux plantes et aux champignons sauvages, des légumes forestiers marinés, ainsi que des tisanes et des essences issues du terroir sauvage. On peut y suivre des ateliers, sur réservation.

Place au spectacle!

Un billet de spectacle peut servir de prétexte pour organiser une escapade, voire tout un voyage. Salle mythique de la scène québécoise, le théâtre Le Patriote, à Sainte-Agathe-des-Monts, offre une programmation relevée et variée. 

Au cœur des Laurentides depuis plus de 50 ans, Le Patriote a été fondé par Gilles Mathieu, qui a élaboré la programmation initiale avec Henri Norbert. Gilles Vigneault a été le premier à recevoir l’honneur de monter sur les planches du lieu, qui s’appelait alors le Théâtre de la Sablière, le 17 juin 1967. Dans cette grange bâtie en 1920 et entièrement rénovée en 2022, chaque représentation revêt un cachet unique.

Le paradis du vélo

De nombreux réseaux de pistes sont prêts à accueillir les cyclistes de tous les niveaux dans les Laurentides. À Val-Morin, MTB Belle Neige a aménagé 20 kilomètres de sentiers en montagne qui comportent des obstacles divers (racines, roches, ponts, dénivelés et sauts) pour tester l’endurance et la technique des sportifs débutants, intermédiaires ou avancés. Des vélos à assistance électrique sont offerts en location.

Ancienne voie ferrée, la piste cyclable Le P’tit Train du Nord s’étend sur 234 kilomètres et constitue la colonne vertébrale d’un parc linéaire exceptionnel. Le sentier suit les rivières, traverse les forêts et flirte avec les montagnes, ce qui tient la monotonie à distance. De village en village et d’une gare patrimoniale à l’autre, les voyageurs découvrent des escales aussi charmantes qu’utiles lors d’escapades avec transport de bagages. Selon la saison, on peut troquer son vélo pour des bottes de randonnée, des skis de fond ou une motoneige. 

Réveiller l’explorateur en soi

Il faut se munir d’une monture plus robuste pour partir à la découverte de la forêt des Hautes-Laurentides, grâce au regroupement Sentiers Coureurs des Bois. Huit hôteliers et pourvoiries proposent des itinéraires en quad et en moto hors route pendant l’automne. Ces sentiers entretenus permettent d’accéder à la montagne du Diable, aux chutes Windigo, César et Serpent, ainsi qu’aux réservoirs Baskatong, Kiamika et Poisson Blanc.

Plusieurs parcs régionaux, des réserves fauniques et deux parcs nationaux fournissent un vaste terrain de jeu aux amateurs de plein air dans les Laurentides. De jour, randonnée, activités nautiques, hébertisme, équitation, via ferrata et interprétation de la faune et de la flore font partie des activités offertes. Chalets, prêts-à-camper, minimaisons, terrains de camping et refuges permettent d’y passer une ou plusieurs nuits.

Le parc national du Mont-Tremblant est le plus ancien et le plus vaste territoire protégé au Québec, alors que celui d’Oka donne l’occasion de découvrir un riche patrimoine historique et naturel.

L’art du bien-être

Être actif, c’est bien, mais savoir relaxer, c’est encore mieux. Après une randonnée, dans un décor enchanteur, le cerveau et le corps sont plus disposés à se détendre. Pas étonnant qu’une douzaine de spas se soient établis dans les contrées laurentiennes pour tirer profit de l’effet apaisant de la forêt, des montagnes et des cours d’eau. 

Situées dans des auberges, des hôtels ou en pleine nature, ces oasis offrent des expériences thermales, des soins ou une combinaison des deux. Inspirés des bains turcs, des spas scandinaves ou encore de la philosophie zen, à proximité d’une rivière ou d’un lac, les spas des Laurentides procurent à la fois détente et dépaysement. 

Qu’on le parcoure sur deux roues, à pied ou à vol d’oiseau, ce territoire enchanteur a tout pour plaire. Pour une escapade en amoureux, des aventures en famille ou un répit entre amis, les Laurentides demeurent, en toute saison, une destination de choix où l’on revient toujours.