Dites bonjour à
des vacances ici

Croquez dans les délices d’ici

Laissez-vous guider par vos papilles gustatives pour voir du pays. Comme la province recèle de nombreux trésors gourmands, les coups de cœur sont assurés! Cet automne, il en reste beaucoup à voir au Québec. Mais aussi à goûter!

Tomber dans les pommes

Si la cueillette des pommes fait partie de vos traditions depuis longtemps, ajoutez-y une nouvelle dimension cette année en vous rendant dans des vergers qui transforment ce fruit en savoureux nectar. La Route des cidres vous conduira ainsi au cœur de la région de la Montérégie pour vous faire découvrir ou redécouvrir des délices à base de pommes sous toutes sortes de formes, qu’il s’agisse de cidre de glace, de cidre pétillant, de moût de pomme ou de brandy. Ce circuit de 140 km, à faire en tout ou en partie, vous propose neuf arrêts, dont un à la Cidrerie Michel Jodoin à Rougemont, l’un des chefs de file dans le domaine. L’entreprise familiale en activité depuis 1901 a su se renouveler admirablement en élaborant des produits sous le sceau de la qualité et de l’originalité. Les régions des Laurentides et de Chaudière-Appalaches regorgent aussi de vergers voués à la confection de délicieux cidres.

Rouler pour se régaler

Beau temps mauvais temps, rassemblez votre famille ou vos amis dans une voiture et partez voir du pays, à la recherche des joyaux du terroir québécois. Suivez l’une des nombreuses routes gourmandes qui vous mèneront de vergers en vignobles, de ruchers en érablières et de fermes en tables champêtres. Celle qui sillonne la région de Lanaudière vous permettra ainsi de rencontrer des passionnés qui œuvrent entre autres à la Bergerie des Neiges et Au Jardin des noix.

Du 2 au 10 octobre, la Balade Gourmande vous propose par ailleurs d’aller à la découverte de producteurs et d’artisans établis au Centre-du-Québec et de goûter à plus de 200 produits provenant de presque autant d’entreprises de la région. À visiter : fromageries, vignobles, microbrasseries, vergers, brûleries, charcuteries, fumoirs, mielleries, cannebergières ainsi que fermes d’élevage et maraîchères.

Profitez aussi d’une journée ensoleillée pour aller cueillir votre propre citrouille d’Halloween ou encore diverses variétés de courges qui serviront à mitonner des plats tous plus réconfortants les uns que les autres. Plusieurs endroits au Québec ouvrent leurs portes aux visiteurs pour l’autocueillette.

Délices de la mer 

Le Québec, c’est aussi des étendues d’eau à perte de vue. Et dans celles-ci, une multitude de denrées exceptionnelles qui, grâce au savoir-faire de producteurs d’expérience, se transforment en de véritables régals dans nos assiettes. La Boucanerie d’Henri, située à Saguenay, connaît le secret pour préparer du saumon fumé à l’ancienne, à l’aide de bois d’érable.

Du côté de la Ferme maricole Purmer à Sept-Îles, ce sont les moules, les pétoncles et les algues qui sont à l’honneur. L’entreprise ouvre ses portes au public pour des excursions en mer, des activités d’interprétation et des dégustations. 

Mordu d’histoire? Vous serez ravi de visiter le Site historique national de Paspébiac, l’un des plus grands ports d’exportation de morue séchée au 19e siècle. Aujourd’hui, le lieu est bien vivant et la pêche prime toujours.

Et si vous avez la chance de vous rendre jusqu’aux Îles-de-la-Madeleine, planifiez un arrêt à l’entreprise Les Cultures du Large à l’île du Havre aux Maisons. Vous pourrez y faire le plein d’huîtres et de moules, mais aussi visiter le centre d’interprétation et en apprendre plus sur la pêche de ces mollusques et sur celle du homard.

Faire le plein de saveurs

Visiter les producteurs d’ici permet de faire des emplettes qui garniront le garde-manger et le frigo en vue de préparer des repas hors de l’ordinaire. À la Fromagerie de l’Île-aux-Grues, vous pourrez mettre la main sur des produits dont la réputation n’est plus à faire, comme le fameux Riopelle, mais aussi sur des nouveautés qui sauront vous surprendre. Sur une note plus fruitée, l’entreprise Aux Cassis d’Argenteuil, dans les Laurentides, vous initiera au charme du cassis sous toutes ses formes : vin apéritif, vinaigre, gelée ou chocolat. Chez Spiritueux Alpha Tango, une microdistillerie située en Abitibi-Témiscamingue, vous pourrez vous procurer une bouteille de vodka ou de gin fait à base de quenouille, une première au monde!

À table!

Après une journée sur la route à multiplier les arrêts gourmands, posez-vous dans un restaurant et, là aussi, laissez-vous séduire par le talent des chefs qui ont à cœur de valoriser les aliments de chez nous. Les produits frais et sauvages sont ainsi à l’honneur au Chardo, à Bromont, tout comme au restaurant Faux Bergers, situé sur le domaine de la famille Migneron, qui vous en mettra plein la vue avec son menu sept services réalisé à partir de produits de Charlevoix. Les ingrédients locaux sont aussi travaillés avec grand soin chez Les Botanistes, à Québec, un projet créé par de prestigieux noms de la gastronomie, dont Jean-Luc Boulay. Quelle que soit la région où vous séjournez, des tables qui mettent en valeur la gastronomie locale vous attendent.

Quand il est question de déguster des produits de qualité, le Québec a beaucoup à offrir. Quel beau prétexte pour prendre la direction de nouvelles régions cet automne! Visitez le site Bonjour Québec pour vous mettre l’eau à la bouche.