Dites bonjour à
des vacances ici

Tous les chemins mènent à l’émerveillement

L’été a tiré sa révérence, mais pas votre envie de vacances et de découverte? Alors bonne nouvelle : cet automne, il en reste à voir au Québec! Voici quelques routes à sillonner pour découvrir certains des plus beaux coins de la province. 

Bien ravitaillé

Un périple sous le signe des saveurs locales… voilà une offre des plus alléchantes! À quelques minutes du centre-ville de Québec, engagez-vous sur le pont de l’île d’Orléans en vue d’en faire un tour complet. Mais attention, plusieurs arrêts s’imposent! Dès l’entrée sur l’île, visitez Cassis Monna & Filles pour découvrir les dessous de la culture du cassis et repartir les bras chargés de bouteilles d’alcools divers et de produits faits à partir de ce petit fruit.

Continuez votre route en choisissant judicieusement vos prochaines escales : à la Microbrasserie de l’Île d’Orléans, savourez l’une des bières brassées sur place. À la Ferme Guillaume Létourneau, faites le plein de produits de l’érable, de tartes et de confitures artisanales préparées avec les fruits issus des récoltes (fraises, framboises, bleuets, pommes, prunes). Et si vous avez la dent sucrée, un tour à La Nougaterie vous ravira avec sa vaste gamme de confiseries maison.

Jouez les explorateurs

En vous laissant guider par la Route des Explorateurs, vous suivez les traces de ceux qui ont foulé le sol québécois il y a fort longtemps. Cela permet non seulement de découvrir le Québec d’un nouvel œil, mais c’est aussi de multiplier les occasions de se retrouver en pleine nature, de s’adonner à différents sports et de faire des rencontres inoubliables. Traversant les régions des Laurentides, de l’Abitibi-Témiscamingue et de l’Outaouais, ce parcours donne sur des paysages grandioses. À commencer par celui du parc national du Mont-Tremblant dont le territoire, parsemé de plusieurs kilomètres de sentiers pédestres, compte six grandes rivières et pas moins de 400 lacs.

Poursuivez ensuite votre route vers Val-des-Lacs pour vous rendre au Centre d’activités nature Kanatha-Aki, dont le nom fait référence à une philosophie amérindienne qui signifie, en algonquin, « gardien de la terre sans frontière ».

Quand vous aurez atteint l’Abitibi-Témiscamingue, prenez la direction de Val-d’Or pour visiter la Cité de l’Or, une mine fermée en 1985 et reconvertie depuis en centre d’interprétation. Faites l’expérience de la vie d’un mineur en descendant à 300 m sous terre, puis apprenez de quelle façon on transformait l’or.

Lors de la dernière portion de la Route des Explorateurs, en Outaouais, planifiez une journée au Parc Oméga pour une activité qui fera grand plaisir aux enfants. Roulez en voiture sur un sentier de 12 km pour observer des animaux qu’on trouve au Canada, comme le bison, le wapiti, l’ours, le daim, le cerf, le sanglier et le loup. Si le cœur vous en dit, apportez quelques carottes pour vous lier d’amitié avec les cervidés, qui ne se feront pas prier pour venir à votre rencontre.

Au fil du courant

Mettez cette fois le cap sur l’est de la province en suivant les abords du Saint-Laurent qui, de Montréal jusqu’en Gaspésie, se transforme, passant de fleuve à estuaire à golfe. Allez à la rencontre des animaux marins qui ont élu domicile dans ces vastes étendues d’eau. Le parc de la Pointe, à Rivière-du-Loup, vous donne un accès privilégié au fleuve, qu’il longe sur 5 km, pour observer la faune qui le peuple. 

Continuez votre route sans oublier de faire un arrêt (idéalement de plus d’une journée) au parc national du Bic. Ses panoramas formés de caps, de baies d’anse, d’îles et de montagnes hébergent diverses espèces d’oiseaux marins tandis qu’il n’est pas rare de voir des phoques sortir leur museau de l’eau ou se prélasser au soleil.

L’automne constitue une saison tout indiquée pour visiter la Gaspésie. Roulez jusqu’à l’extrémité de la région, au parc national Forillon, pour faire de fascinantes découvertes liées au patrimoine ainsi qu’à la flore et à la faune, mais aussi pour vous adonner à des activités de plein air.

Les plus beaux villages

Dix autres circuits promettent de vous en mettre plein la vue : ceux liant entre eux les plus beaux villages du Québec. Quelle que soit la région que vous visitez, vous y trouverez sans doute l’une de ces 40 localités à découvrir dans les environs. Il n’y a qu’à penser à Saint-Michel-de-Bellechasse dans Chaudière-Appalaches, à Saint-Antoine-sur-Richelieu en Montérégie, à Havre-Aubert aux Îles-de-la-Madeleine, à Batiscan en Mauricie… et la liste pourrait s’étirer encore longuement. 

Peu importe l’angle sous lequel vous souhaitez aborder le territoire québécois, celui-ci a énormément à offrir en toute saison. Visitez le site Bonjour Québec pour faire le plein d’idées de destination.