Radio-Canada
Schuh, Bérengère
Tir à l'arc, Arc classique

 

Qui

Entraineur :

Courtoisie :

Date de Naissance : 1984/06/13

Pays : France

Specialite : Arc classique

Taille : 163 cm

Poids : 53 kg

Lieu de Naissance : Auxerre

Lieu de Résidence :

 

Résultats

2003 : Championnats du monde ()
Épreuve : IndividuellePosition : 24e positionRésultat :

2003 : Championnats du monde ()
Épreuve : Par équipePosition : 4e positionRésultat :

 

Saviez-vous?

Carrière en bref
Bérangère la pionnière

Depuis 1991 et le sacre de Sébastien Flute, le tir à l'arc français espérait un titre mondial dans une discipline olympique. Bérangère Schuh a comblé ce vide en devenant la première Française championne du monde individuelle en salle en arc classique. Comme Flute, qui devint champion olympique, un an plus tard à Barcelone.

Même si les Asiatiques n'ont pas fait le déplacement en France, préférant se consacrer à la saison en plein air, l'exploit de la Bourguignonne est d'autant plus méritoire que la championne de Briénon-sur-Armançon, dans l'Yonne, le réalise alors qu'elle n'a pas encore 18 ans.

Tout au long de son parcours nîmois, Bérangère Schuh se montre impressionnante de maîtrise et signe notamment un 119-116 en finale face à l'Américaine Jennifer Nichols, soit onze flèches dans le 10 et une dans le 9.

Arrivée assez tardivement au tir à l'arc, à l'âge de 12 ans, l'Icaunaise avait montré son énorme potentiel en devenant championne d'Europe cadettes en 1999, trois ans seulement après avoir découvert la discipline, en septembre 1996.

Reine des arènes

Ambitieuse, la blonde sociétaire du club de La Sentinelle de Briénon-sur-Armançon "monte à Paris" où elle poursuit sa progression sous la direction de l'entraîneur national, Patrick Lebeau. En 2002, elle se classe 9e aux Mondiaux juniors.

Perfectionniste, la jeune championne fait preuve d'une grande volonté qui lui permettra de surmonter deux années de doute - à un moment, elle a même envisagé d'arrêter le tir à l'arc.

Quelques semaines avant les Mondiaux de Nîmes, un titre national vient à point nommé confirmer ses qualités et lui donner confiance. Sur sa lancée, cette parfaite inconnue va devenir la reine des arènes.

Mais la compétition en plein air n'a rien à voir avec celle en salle. En juillet à New York, Bérengère Schuh se contente d'une modeste 24e place dans une compétition où la meilleure Française est sa grande rivale nationale, Alexandra Fouace, 19e.

Avec Aurore Trayan, les deux jeunes femmes échouent au pied du modium de l'épreuve par équipes, signant une quatrième place malgré tout porteuse de promesses pour l'avenir.

Pour Bérengère Schuh, l'avenir commence à Athènes. Douze ans après Sébastien Flute, elle espère écrire la version féminine d'une belle histoire.


Autres renseignements
Club : La Sentinelle de Brienon-sur-Armançon

 

Hyperliens